Complètement marteau !
Par Léna Martinelli
Détournant la pratique du bricolage, Claudio Stellato et son équipe de clowns acrobates nous livrent un bric a brac jubilatoire, où l’absurde le dispute à la fantaisie. Dans ce chantier mené tambour battant, le bricolage devient danse, cirque, concert et folie créatrice. En imbriquant corps et matière de manière si poétique, ces artistes-là cassent vraiment la baraque ! 

Johanne Humblet, vent debout !
Par Léna Martinelli
Premier volet d’un triptyque, « Résiste » est une proposition originale, autant par l’engagement corporel de la funambule que par l’esthétique. Cette demi-heure de frissons à la tombée de la nuit nous a scotchés. Malgré la pluie battante, le cri de Johanne Humblet a transpercé la nuit.

Donner corps au cirque
Par Laura Plas
Interpréter, danser : deux manières de donner corps, deux pistes proposées respectivement par« Interprète », paradoxal « solo collectif », et « « En attendant le grand soir », bal de cirque, dans le cadre d’« Occitanie fait son cirque en Avignon ».

Des racines, des ailes… et un coup de cœur
Par Laura Plas
« Occitanie fait son cirque en Avignon » propose cette année un programme touffu, sorte de séance de rattrapage des rendez-vous ratés. C’est l’occasion de faire un tour d’horizon de la création circassienne : des questionnements sur les racines, des envols et la découverte d’une pépite : « Mousse ».

« J’avais des petits rêves de sublimation pour chacun » 
Par Florence Douroux
Ils avaient rêvé de s’emparer de la question du genre : ils l’ont fait. Entre sauts et portés vertigineux, mots et confessions troublants d’humanité, six acrobates offrent au public un moment d’une rare intensité. « Desiderata » est le fruit de leur rencontre avec Sophia Perez (directrice artistique de la compagnie Cabas), qui signe ici une mise en scène très attachante. Un de nos coups de cœur du festival CIRCa.

À la bonne échelle
Par Laura Plas
Dix-sept propositions payantes ou gratuites, en plein air ou en salle : ce week-end, le festival La Grande Échelle a battu son plein au théâtre Monfort. L’Adami était la magicienne marraine de cet heureux évènement à qui on souhaite une longue vie.

Le cirque est mort, vive le cirque !
Par Laura Plas
Don Quichotte clownesque ferraillant contre la nostalgie et la mort, Danny Ronaldo crée sous la houlette de Lotte van den Berg un univers singulier, tendre et âpre, triste et comique à la fois, qui fait la réussite de « Fidelis Fortibus ». Bello !

Être ou ne pas être ?
Par Léna Martinelli
La compagnie fribourgeoise Les Diptik a présenté sa première création dans le cadre du Chaînon Manquant. Ce duo clownesque sur l’absurdité de la condition humaine est à mourir de rire. Céline Rey et David Melendy ont un talent fou. On est fan.

Le Sirque : c’est dans ses cordes !
Par Laura Plas
Une nouvelle édition de la Route du Sirque bat son plein jusqu’au 24 août : des brunchs spectacles, de la magie, des activités proposées aux spectateurs et, bien entendu, des spectacles. Focus sur trois propositions très différentes qui toutes articulent cirque et musique.

L’art de la désobéissance
Par Juliette Nadal
La troupe de circassiens venue du Pays de Galles, le Nofit State Circus, déploie son univers enjoué dans le parc du domaine Lacroix-Laval à Marcy l’Étoile, dans le Grand Lyon. Un moment plein de vie, une folle énergie au service de l’indiscipline. Électrisant et revigorant !

Le mystère Bosch
Par Juliette Nadal
Le collectif de création pluridisciplinaire Les 7 doigts de la main propose une initiation moderne et sensible à l’œuvre énigmatique du peintre néerlandais Jérôme Bosch. Combinant cirque et arts visuels, « Bosch dreams » nous fait pénétrer dans l’imagination merveilleuse et incompréhensible de l’artiste médiéval.