« Le théâtre fait génération », Nuits de Fourvière, Lyon, Festivals Avignon

Leurs-enfants-après-eux-Nicolas-Mathieu-Demain dès l’aube-Hugo Roux © DR

Lyon et Avignon fêtent la jeune création Par Trina MounierLes Trois Coups Deux événements récents ont donné une belle visibilité à de jeunes compagnies émergentes : le prix Incandescences, dont c’était la première édition, et les Nuits de Fourvière qui a programmé les derniers lauréats du festival Impatience. Certains sont programmés à Avignon, dans le cadre du IN et […]

« Catégorie 3.1 », Lars Norén, Lorraine de Sagazan, Les Nuits de Fourvière, Lyon

Cat.3.1-Lars-Norén-Lorraine-de-Sagazan-Ensatt © David-Anemian

Ça pulse sous les cendres ! Par Trina MounierLes Trois Coups Cinq ans après avoir fait des débuts très remarqués aux Nuits de Fourvière avec une pièce de Lars Norén, Lorraine de Sagazan revient à cet auteur suédois pour une création avec les élèves de la 81e promotion de l’Ensatt. Une incontestable confirmation de son talent et de celui de ces jeunes artistes. La […]

Entretien avec Gwenaël Morin, à propos de « Courage modèle » à l’Ensatt, à Lyon

Autoportrait-Gwenael-Morin

« Brecht dans son jus »
Par Trina Mounier
Après avoir assisté à la représentation de « Courage Modèle », dans ce que j’imaginais être une mise en scène de Gwenaël Morin (lire la critique), j’ai eu la surprise de remarquer sur le programme Bertolt Brecht au texte et à la mise en scène. Interloquée, je suis allée interroger celui qui avait conçu le spectacle.

« Courage Modèle » de Gwenael Morin, Ensatt, à Lyon

Courage-modèle- Gwenael-Morin © David Anémian.jpg

Les leçons d’une épopée
Par Trina Mounier
Les Trois Coups

Une mise en scène de Gwenael Morin suscite toujours la curiosité, surtout d’un texte comme « Mère Courage et ses enfants » interprété par les élèves de l’Ensatt. Un regard plus pointu sur le programme nous apprend qu’il s’agit, non de Gwenaël Morin, mais de Bertolt Brecht en personne… De quoi aller y voir de plus près !

Entretien avec Laurent Gutmann, directeur de l’Ensatt

Ensatt-Laurent-Gutmann.-Ensatt

Laurent Gutmann : « On saisit toutes les opportunités d’invention, mais l’incertitude est immense »
Par Trina Mounier
Quelles sont les nouvelles du côté des écoles ? Faire du spectacle vivant sans vivant représente un sérieux paradoxe. Entretien avec Laurent Gutmann, qui dirige l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre depuis septembre 2018.

Entretien avec Lorraine de Sagazan, pour « L’Absence de père » d’après « Platonov » d’Anton Tchekhov, Nuits de Fourvière à Lyon

Lorraine de Sagazan

« Faire dialoguer la pièce et son auteur avec les spectateurs d’aujourd’hui »
Par Juliette Nadal
Depuis 2015, Lorraine de Sagazan explore avec sa compagnie La Brèche les moyens d’une rencontre entre les œuvres, les spectateurs et les comédiens par la recherche d’un jeu très incarné, où réel et fiction fusionnent. Sa dernière création se déroule à l’École nationale des arts et techniques du théâtre (ENSATT) à Lyon, dans le cadre des Nuits de Fourvière.

« l’Espace furieux », de Valère Novarina, les Nuits de Fourvière à Lyon

« l’Espace furieux » © Aglaé Bory

Rencontre furieuse de la langue et de l’espace
Par Trina Mounier
Invité à créer avec les étudiants de la 76e promotion de l’ENSATT leur spectacle de sortie, Aurélien Bory, qui brasse avec aisance les arts visuels et ceux du mouvement, s’est donné un défi supplémentaire : travailler un texte de théâtre. C’est du côté de Valère Novarina qu’il explore, avec talent, « l’Espace furieux ».