La Dame blanche revient hanter l’Opéra Comique
Par Maxime Grandgeorge
Près de deux siècles après sa création salle Favart, la Dame blanche revient hanter l’Opéra Comique dans la mise en scène teintée d’humour et de magie de Pauline Bureau. Une plongée agréable dans une Écosse fantasmée, en compagnie d’une distribution réussie.

L’heureuse fortune de Fortunio
Par Maxime Grandgeorge
L’année se termine en beauté à l’Opéra Comique avec la reprise de « Fortunio » d’André Messager, présenté dans la mise en scène élégante et efficace de Denis Podalydès et porté par un casting impeccable.

Un Marivaux vaudevillesque
Par Maxime Grandgeorge
Transposée par Ladislas Chollat dans les années folles, la comédie de Marivaux se transforme en un vaudeville énergique et moderne mené tambour battant par Éric Elmosnino et Sylvie Testud.

Cinquante ans de création
Par Maxime Grandgeorge
Le Ballet de l’Opéra de Lyon rend un bel hommage à Merce Cunningham au Théâtre du Châtelet. Cinquante ans de créations résumés à travers trois œuvres emblématiques du maître de la danse post-moderne.

Le centenaire d’un révolutionnaire
Par Maxime Grandgeorge
À l’occasion du centenaire de Merce Cunningham, trois prestigieux ballets rendent hommage au chorégraphe dans le cadre du Festival d’Automne à Paris. L’occasion de (re)découvrir l’œuvre de celui qui révolutionna la danse au XXe siècle.

Camus version mélodrame
Par Maxime Grandgeorge
Pour son premier spectacle en tant que metteur en scène, Abd Al Malik transforme « les Justes » de Camus en une tragédie musicale avec slam et chants yiddish. Un mélodrame entre passé et présent où la musique a tendance à prendre le pas sur le texte.

Un opéra « submersif »
Par Maxime Grandgeorge
Francesco Filidei et Joël Pommerat signent un opéra sombre et déroutant écrit à quatre mains autour d’un couple en plein délitement. Une œuvre audacieuse entre subversion et submersion à découvrir à l’Opéra-Comique.

Le difficile passage du roman à la scène
Par Maxime Grandgeorge
Rimas Tuminas et la troupe du Théâtre Vakhtangov s’emparent avec originalité d’« Eugène Onéguine » au Théâtre Marigny : ils transforment le roman de Pouchkine en un spectacle mystérieux mêlant théâtre, danse et musique.

Le cabaret revisité
Par Maxime Grandgeorge
Le Paradis Latin fête ses 130 ans avec une nouvelle revue conçue par le chorégraphe Kamel Ouali et menée par Iris Mittenaere. Un spectacle moderne et sexy qui revisite l’histoire du cabaret avec paillettes et froufrous à gogo.

La marche funèbre du Tanztheater Wuppertal
Par Maxime Grandgeorge
Pour sa première collaboration avec le Tanztheater Wuppertal de Pina Bausch, l’artiste norvégien Alan Lucien Øyen signe une pièce chorégraphique chorale sur la disparition de l’être cher. L’au revoir symbolique d’une troupe endeuillée à son mentor disparu.