Un dernier rire avant de partir ?
Par Olivier Pansieri
Chantal Melior redonne vie à deux comédies méconnues de W. Shakespeare : « Tout est bien qui finit bien » et « les Deux Gentilshommes de Vérone » en son antre tapi au beau milieu de la gare d’Asnières…

Aude Ollier totalement possédée par son rôle
Par Vincent Morch
« Faites bien avec rien, faites mieux avec peu. » C’est avec cette devise sympathique que la jeune compagnie Pourquoi pas ? s’est emparée de l’œuvre du dramaturge québécois Normand Chaurette « les Reines » (1991), dans un bel esprit de simplicité et de générosité…

Un bouffon tragique
Par Jean-François Picaut
Dans une traduction de Marius von Mayenburg (on serait parfois tenté de dire plutôt une adaptation), Thomas Ostermeier, le patron de la Schaubühne habitué du Théâtre national de Bretagne à Rennes, présente sa vision d’une des pièces les plus célèbres de Shakespeare, « Hamlet ». Cette version iconoclaste a su séduire le public jeune quand elle laissait plus perplexe les plus anciens.

Magnifique théologie de l’enfer vue par Ostermeier
Par Cédric Enjalbert
Thomas Ostermeier est homme de marotte. Après un cycle Ibsen, le voici hanté par Shakespeare depuis « le Songe d’une nuit d’été » et l’excellent « Hamlet », applaudi en 2008 dans la cour d’honneur à Avignon. Il monte avec brio au Théâtre des Gémeaux un « Othello » passionné, soulignant avec force et clarté les ravages de la jalousie et la puissance du langage. Exemplaire.

« Hamlet » sans cou… ni tête
Par Olivier Pansieri
Leur précédente réalisation (« Rêves » de Wajdi Mouawad) m’avait emballé. Je me suis donc rendu dès que j’ai pu au Théâtre Mouffetard où Les Sans Cou (c’est le nom de la troupe) servent un « Hamlet » à la mode…

Lavaudant emporte tout sur son passage
Par Élise Ternat
Les premiers beaux jours de juin marquent le coup d’envoi de cette nouvelle édition de l’excellent festival Les Nuits de Fourvière. Au programme, cette année encore : théâtre, danse, cirque, musique, cinéma…

Coup de feu shakespearien au Théâtre 13
Par Sheila Louinet
Shakespeare était à l’honneur mardi 4 mai 2010 au Théâtre 13. Monté par la Cie Miranda, « Songe d’une nuit d’été » faisait salle comble pour sa première, et ce n’est pas sans raisons que la pièce a largement été applaudie…

Comme ils vous plairont !
Par Cédric Enjalbert
Gare Asnières, quai B. Retenez l’adresse. Car le bien nommé Théâtre du Voyageur sis à même le quai, à la sortie du train, poursuit ici son tour du monde shakespearien. Après les « Vies et morts de Falstaff », l’an passé, c’est aujourd’hui « Comme il vous plaira »… avec brio !

Un « Richard III » trop « téléphoné »
Par Marie-Christine Harant
Avec la reprise du diptyque « Richard III » et « le Roi Lear », de Shakespeare, s’achève le règne de Jean‑Claude Fall sur le C.D.N. (centre dramatique national) du Languedoc-Roussillon…