Annulation du festival Les Translatines 2015

Communiqué

Annonce
Les Trois Coups

La ville de Bayonne n’a pas souhaité reconduire la subvention qu’elle accordait à la manifestation. D’autres solutions intercommunales ont été recherchées. Elles n’ont pas abouti. Conséquence : pas de festival en octobre 2015. Et pas de perspectives sérieuses de le voir renaître un jour prochain.

La déception est considérable : pour nous qui avions déjà mis sur les rails cette édition consacrée au Mexique, pour nos partenaires latino-américains qui voient se fermer cette porte unique sur la France et sur l’Europe, pour nos voisins espagnols qui, il y a deux ans, nous ont attribué le prix Max ibéro-américain.

Le sentiment d’incompréhension domine face au succès public, à la mobilisation des établissements scolaires, à la dynamique élargie aux partenaires culturels, aux retombées économiques sur la ville, à la gestion sans faille de la manifestation…

Enfin, nous sommes inquiets pour l’emploi du personnel de la compagnie dont l’équilibre salarial était assuré par le travail conjoint sur le Théâtre des Chimères, compagnie organisatrice, et sur Les Translatines. Le festival disparaissant, ce sont les emplois qui sont menacés et la stabilité de l’ensemble.

Nous souhaitons poursuivre les relations avec le monde ibérique et latino-américain au sein de l’association Les Translatines, que nous gardons bien vivante. Nous vous tiendrons informés de la suite des évènements.

Novembre 1981 : naissance du festival

Octobre 2015 : annulation de la 34e édition

Depuis trente-trois ans, Les Translatines, c’est :

  • L’unique carrefour en France des théâtres ibériques et latino-américains : 220 compagnies invitées
  • La découverte d’auteurs contemporains dramatiques espagnols et latino-américains, photographes, documentaristes : 71
  • Des concerts gratuits : 100 groupes de musique
  • Des actions pédagogiques auprès des scolaires : rencontres d’analyse de spectacle, des ateliers, des rendez-vous avec les auteurs et les artistes.
  • 45 établissements scolaires et organismes socioculturels du territoire national, 18 000 élèves
  • L’impact économique (hôtels, restaurants, traiteurs, de Bayonne, Anglet, Biarritz, Boucau) : environ 25 000 repas (compagnies, invités, professionnels, scolaires, techniciens…), environ 15 000 nuitées
  • L’impact sur le territoire : les compagnies invitées se sont produites dans les différentes salles et places de : Bayonne, Biarritz, Anglet, Boucau, Cambo, Hendaye, Garazi, Orthez, Gradignan, Oloron, San Sebastian : 25 lieux
  • Un facteur de développement de la vie locale en termes d’emploi sur notre territoire : environ 1 000 intermittents du spectacle, environ 100 bénévoles
  • La fréquentation du public : environ 160 000 personnes

Les Trois Coups


http://theatre-des-chimeres.com/wordpress/