Festival Ô 4 vents, Ère de jeu, à Paris

« Voyage en lusophonie » © D.R.

Le festival Ô 4 vents éveille le regard

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

C’est au cœur du IVe arrondissement de Paris, dans des lieux de patrimoine que le festival Ô 4 vents présente des évènements et activités culturelles pour les familles. Au programme de cette 8e édition, du 20 au 29 mai : musique, danse, théâtre d’objets, mime, jonglage pour tout public, avec des propositions accessibles aux enfants, dès trois ans.

Initié par la mairie du IVe arrondissement et organisé par l’association Ère de jeu, le festival Ô 4 vents se déroule chaque année dans des lieux d’exception dont, pour la première fois, la Bibliothèque historique de la ville de Paris et l’hôtel Lamoignon. Des lieux, donc, qui ne peuvent accueillir des spectacles dans les conditions d’usage. Parce que l’habituelle boîte noire de la scène est impossible, Pascale Paulat, directrice artistique de la manifestation, a cherché à provoquer des « chocs positifs » : « Révéler les richesses architecturales par le contraste de spectacles contemporains, c’est un excellent moyen d’éveiller le regard ! », s’enthousiasme-t‑elle.

Intitulée « Ma ville est un village », cette 8e édition du festival Ô 4 vents a pour ambition de « mettre les jeunes habitants, leurs parents et amis dans une pratique partagée et de donner les conditions optimales pour que chacun s’empare de cet évènement et le fasse sien. Au-delà du plateau et des formats classiques de représentation, ces propositions interculturelles et intergénérationnelles puiseront dans l’imaginaire de quoi créer du lien pour transformer le quotidien et donner du sens à nos actions ; des projets participatifs, des formes innovantes questionnent la ville et ceux qui la traversent » nous explique Pascale Paulat.

Une dizaine d’artistes émergents et confirmés

Cette année, coup de projecteur sur l’artiste Émilien Gobard ! Genre trop peu représenté dans les arts vivants, le mime est à l’honneur. Ce maître en la matière aborde, à travers ses deux spectacles, de grands sujets pour tous les publics (l’Homme de rien, dès 6 ans et les Essais d’après Montaigne, dès 10 ans). Voyage philosophique aussi avec David Sire, qui propose une expérience ludique et inédite pour écouter, parler, donner de la voix, rendre visite à la peur, au courage et à la curiosité (l’Arpenteur, dès 6 ans). Évocation du mythe d’Icare, ensuite, avec un solo spectaculaire qui défie les lois de la gravité : Flagrant délire. Gestes arrachés, questions suspendues, déplacements vertigineux… Yann Lheureux livre une démonstration sensible et intense de yamakasi (discipline acrobatique urbaine, dès 7 ans). Fort de son succès en 2014, Nicolas Longuechaud, quant à lui, revient faire son cirque. Le jongleur endosse les personnages de notre imaginaire collectif dans une ambiance foraine d’un autre temps, non dénuée de poésie déjantée (Opticirque, dès 5 ans).

Musique encore, avec Tangoleon quartet qui offre un tango chahuté par le jazz, tiraillé entre les joies tristes du mambo et une rage électrique un peu punk (dès 6 ans). Ramiro Naka, lui digne enfant de sa Guinée-Bissau natale, mélange les genres musicaux de ses héritages multiples) : fado, samba et salsa se rassemblent autour d’un même style, le gumbé, rythmique à l’énergie contagieuse (Voyage en lusophonie, dès 6 ans). Wanted Joe Dassin est aussi tonifiant, mais plonge ses racines dans d’autres catégories musicales : le blues et le country folk. Un hommage loufoque aux plus grandes chansons de Joe Dassin (dès 5 ans). Avec Trajectoires, le voyage est cette fois-ci carrément insolite. En remportant le prix Coup de cœur, en 2015, Christine Kotschi a envoûté le public avec son Instrumentarium extraordinaire. C’est l’occasion de revivre ce moment suspendu dans le temps, dans le plus bel hôtel particulier de l’île Saint‑Louis (dès 3 ans).

Avec ces « danses traditionnelles contemporaines », inventives et légères, Denis Plassard et son complice illustrent, quant à eux, tout un panel de fausses danses et de vrais rites. Une exploration jubilatoire des fantaisies humaines (Rites en duo, dès 7 ans). Côté théâtre, nous ne sommes pas en reste ! Sur quoi construit-on ses souvenirs ? Avec Ici et ailleurs, départ pour un voyage au-delà de l’horizon, au cœur de l’intime. Des cailloux, la voix de nos amis, les odeurs du marché… un spectacle fait d’ombre, de lumière et de poésie qui traite, tout en finesse, de nos origines et de la quête de soi (dès 5 ans). Au milieu de teintes étranges, d’effluves captivants, de matières et de formes surprenantes, Petit bleu, Petit jaune stimule aussi les sens. Une fable pour les petits où se disent, en couleurs, de grandes choses, notamment sur la différence (dès 2 ans).

Des ateliers, des découvertes et des échanges autour d’un goûter lusophone, visite insolite… Tout au long du festival, artistes, enfants et parents sont amenés à se rencontrer à l’échelle du quartier, pour partager des expériences collectives : initiation au mime en compagnie d’Émilien Gobard, à travers un atelier qui réunit petits et grands ; atelier d’éveil musical et exploration des instruments du monde avec Christine Kotschi ; conte musical et atelier philo proposé par David Sire pour réfléchir et échanger en famille ; découverte de l’église Saint-Merri, via le travail de Miguel Torres et Thomas Rimbaud.

Voilà de quoi ouvrir les esprits des plus jeunes à la création artistique, à l’émotion et susciter la réflexion tout en construisant leur sens critique ! 

Léna Martinelli


Festival Ô 4 vents

Du 20 au 29 mai 2016

Mairie du IVe arrondissement de Paris, Bibliothèque historique, halle des Blancs-Manteaux, hôtel de Beauvais, hôtel de Lauzun, Studio Micadanses, église Saint‑Merri, pavillon de l’Arsenal

Site : http://www.o4vents.fr/O4vents/accueil.html

Tarif unique : 8 €, pass famille 6 places : 36 € (sur 2 spectacles minimum)

Organisateur : Ère de jeu

Mundo-M • 47, avenue Pasteur • 93100 Montreuil

Tél. 01 48 51 38 98

Courriel : contact.eredejeu@gmail.com

Site : www.eredejeu.fr

Photos :

  • Flagrant délire © Cie Yann‑Lheureux
  • Opticirque de la Cie Longshow / Nicolas Longuechaud © D.R.
  • Voyage en lusophonie de Ramiro Naka © D.R.
  • Trajectoires de Christine Kotschi © Erik Nussbicker
  • Rites en duo de la Cie Propos / Denis Plassard © Christian Ganet