« Fidelis Fortibus » de Lotte van den Berg, à Limoges

« Fidelis Fortibus » de Lotte van den Berg © Benny de Grove « Fidelis Fortibus » de Lotte van den Berg © Benny de Grove

Le cirque est mort, vive le cirque !

Par Laura Plas
Les Trois Coups

Don Quichotte clownesque ferraillant contre la nostalgie et la mort, Danny Ronaldo crée, sous la houlette de Lotte van den Berg, un univers singulier, tendre et âpre, triste et comique à la fois, qui fait la réussite de « Fidelis Fortibus ». Bello !

Un cirque où l’on entendrait des cuivres, un cirque chamarré de couleurs, rehaussé d’or, un cirque qui mettrait en scène tour à tour un clown blanc et un dresseur de fauves, une belle trapéziste et un directeur en haut de forme, ça n’existe pas… ou presque plus. Les fauves ont disparu. Bientôt, il faudra ouvrir un livre d’images pour leur donner forme. Et les saltimbanques du cirque traditionnel, eux aussi, se sont réfugiés dans nos mémoires, nos cœurs et nos imaginaires.

Le chapiteau de Fidelis Fortibus, avec ses couleurs passées, ses tombes et ses vestiges de cirque raconte un peu cette disparition. Mais il métamorphose l’aigreur en tendresse, la nostalgie en ressource comique. C’est que Chaplin, Laurel et Hardy, tous ces artistes qui ont vu, à leur dépens, s’éteindre les feux de la rampe, le savaient bien : le rire cligne vers le tragique. Le masque circassien est à double face : il pleure et rit à la fois.

Et s’il n’en reste plus qu’un, je serai celui-là

Le clown magnifique et désespéré de Fidelis Fortibus est un parent de ces grandes figures burlesques. Artiste touche-à-tout, Danny Ronaldo cultive, en effet, avec talent sa maladresse, son grommelot et sa hargne comique. C’est une sorte de chevalier prêt à en découdre avec les spectateurs qui ont osé troubler sa veillée mortuaire. Il est le dernier rescapé de la catastrophe. Il résiste encore et toujours, pour veiller les morts, fidèle aux valeureux artistes de cirque, comme l’indique le titre.

À lui seul, ce Don Quichotte apparemment maladroit nous conduit de surprise en surprise, de prouesses en moments de tendresse. La mise en scène de Lotte van den Berg sait ménager les cassures et les moments de tension. C’est pourquoi, on sort content, avec l’envie de crier : le cirque traditionnel est mort peut-être, mais longue vie à ce cirque de la catastrophe, de la mémoire et de l’imaginaire ! 

Laura Plas


Fidelis Fortibus, de Lotte van den Berg

Circus Ronaldo

Mise en scène : Lotte van den Berg

Avec : Danny Ronaldo

Durée : 1 h 20

À partir de 12 ans

Parking des Casseaux • rue Victor Duruy • 87000 Limoges

Dans le cadre des Zébrures d’automne des Francophonies en Nouvelle Aquitaine

Les 3, 4 et 5 octobre 2019 à 20h 30

De 8 € à 15 €

Réservations : 05 55 33 33 67


À découvrir sur Les Trois Coups :

☛ Zébrures d’automne des Francophonies en Nouvelle Aquitaine, par Laura Plas