Le grand retour de « Madame Favart »
Par Maxime Grandgeorge
Absent de l’affiche depuis plusieurs décennies, « Madame Favart » d’Offenbach fait son grand retour à l’Opéra Comique. Une production enjouée, signée Anne Kessler et Laurent Campellone, qui rend hommage à une femme de théâtre d’exception.

Naissance de la tragédie
Par Trina Mounier
Vingt ans après sa création à l’Odéon, Georges Lavaudant reprend « l’Orestie » d’Eschyle, dans le « petit théâtre romain » de Fourvière (aussi appelé l’Odéon). Un lieu tout indiqué pour faire entendre les imprécations, malédictions, pleurs et appels aux dieux de cette tragédie mythique et mythologique. Surtout quand le ciel s’en mêle, menaçant d’annuler la représentation.

Une apothéose étrange et intense
Par Lorène de Bonnay
Vingt-six ans après « Orlando », adapté par Darryl Pinckney, Robert Wilson confie à Isabelle Huppert un autre monologue vibrant écrit par l’auteur américain, « Mary said what she said ». L’écriture scénique donne corps à l’ombre de Mary Stuart, devenue rayon.

Les choses et le néant
Par Bénédicte Soula
En 1965, Georges Perec publiait « Les Choses ». Ou l’avènement d’une société de consommation, dans laquelle le bonheur dépend des objets que l’on possède. En 2019, Maguy Marin créé sa pièce chorégraphique « Ligne de crête », dans laquelle les choses ont pris définitivement possession de nos désirs. Un sursaut est-il encore possible ?

Qui veut faire la bête, fait parfois l’ange
Par Laura Plas
Si ces fauves semblent tourner parfois dans la cage des obsessions thématiques et formelles de Wajdi Mouawad, leurs rugissements défient les diktats de notre temps en pariant sur une narration feuilletonesque ambitieuse et en osant rage et ferveur. Inégal.

« Y a tout qu’est vrai »
Par Laura Plas
Sans avoir l’air d’y toucher, sans se poser ni même poser, Isabelle Lafon partage avec nous quelques instants à vif, des vues dont les lumières sont les acteurs. Un joli moment d’humanité et de cinéphilie.

Malaise dans la civilisation
Par Lorène de Bonnay
Jean-François Sivadier met en scène « Un ennemi du peuple », le drame moderne et subversif du dramaturge norvégien, dont l’actualité interpelle. Dans une société démocratique imparfaite, comment maintenir l’équilibre entre le bien-vivre ensemble et les aspirations ou pulsions individuelles ?

Un sommet minimaliste
Par Maxime Grandgeorge
De passage au théâtre des Gémeaux à Sceaux, le Ballet de l’Opéra de Lyon reprend une chorégraphie mythique de Lucinda Childs sur une musique de Philip Glass. Un chef d’œuvre minimaliste qui continue de nous hypnotiser 40 ans après sa création.

Patricia Petibon illumine la Manon provoc’ d’Olivier Py
Par Maxime Grandgeorge
À l’occasion des retrouvailles de « Manon » de Massenet avec l’Opéra Comique, Olivier Py signe une mise en scène kitsch et provocatrice dans laquelle Patricia Petibon resplendit de mille feux.

Sitcoms et tragédies : une trilogie vengeresse bluffante
Par Brigitte Cohen et Lorène de Bonnay
Simon Stone est un compilateur de génie des grands textes du répertoire dramaturgique occidental. Après sa lecture très moderne de Médée, ses réécritures passionnantes de Tchekhov et Ibsen, sa dernière création le prouve encore. « La Trilogie de la vengeance », inspirée de pièces baroques sanglantes, forme une série théâtrale captivante.

Anne Paceo et Mélissa Laveaux : deux talents épanouis
Par Jean-François Picaut
La 23e édition du festival Mythos est allée plus loin en théâtre, en musique et en… gastronomie, avec une offre pléthorique. Et le public a suivi. Parmi les propositions nouvelles et singulières, nous avons choisi Anne Paceo et Mélissa Laveaux.

L’amour est-il vraiment dans le pré ?
Par Laura Plas
Imaginez « Profils paysans », le documentaire de Raymond Depardon, porté à la scène. Stylisez, ajoutez humour et suspense, vous aurez une idée du nouveau spectacle d’Élise Chatauret : « Saint-Félix, enquête sur un hameau français ».