Le festival Jazz à l’Étage aura lieu du 13 au 17 mars 2013 à Rennes, dans des villes de Rennes‐Métropole, à Saint‑Malo

Jazz à l’Étage creuse son sillon

Par Jean-François Picaut
Les Trois Coups

Chaque année, le festival Jazz à l’Étage poursuit son chemin et approfondit sa démarche. Cette année, il s’étend à de nouveaux territoires, consolide ce qui était acquis et aborde de nouvelles démarches.

Pour sa quatrième année d’existence, Jazz à l’Étage étend son emprise à la ville de Saint-Malo, ce qui était déjà en germe l’an passé, et s’ouvre au département voisin avec la ville de Guer (Morbihan). Il inaugure également une nouvelle démarche, qui sera poursuivie chaque année : le soutien à un jeune artiste breton à travers une résidence de création, un enregistrement et une aide à la professionnalisation et au développement de carrière, notamment par le biais d’un site Internet. Gage de stabilité et de durée, il a su fidéliser ses soutiens et partenaires, en particulier son mécène B.N.P.-Paribas-Banque de Bretagne.

En amont du festival, des animations seront proposées dans quatre médiathèques de la région (Guer, Saint-Malo, Saint‑Jacques-de‑la‑Lande et Betton). Sous le nom de « Ça rythm’ à quoi ? », elles visent à cerner la démarche artistique et le jeu musical d’un artiste qui illustre son propos sur son instrument. Cette année, ce sera Rémi Panossian, jeune pianiste très talentueux et promis à un bel avenir (il triomphe déjà à l’étranger, notamment au Japon). Les Trois Coups participeront à ces animations.

Rémi Panossian assurera également l’une des master class proposées cette année. L’autre a été confiée une chanteuse qui monte, Kellylee Evans.

Venons-en au menu principal : les concerts. C’est un guitariste, et quel guitariste !, Sylvain Luc, l’élégance et le chic français à la guitare, qui ouvrira les festivités en compagnie de Thierry Elliez (claviers) et d’André Ceccarelli à la batterie. Du bonheur en perspective pour les oreilles affûtées.

Le jeudi 14 mars, les jeunes et les moins jeunes sont conviés dans ce bijou de club qu’est le 1988 à Rennes. Au programme, deux concerts qui vont faire bouger. Ce sera d’abord, en trio, la chanteuse Mina Agossi qui, au terme de pérégrinations musicales diverses, revient au blues, dans une formule originale qu’elle a longtemps rodée avec contrebasse et batterie, sans piano, donc.

Affiche Jazz à l’Étage 2013
Affiche Jazz à l’Étage 2013

Du piano, il y en aura ensuite avec le trio de Rémi Panossian : il faut s’attendre à beaucoup d’énergie, sans que cela nuise au lyrisme pour autant. Les compositions de Rémi Panossian sont autant de petits scénarios où se fondent beaucoup d’influences, dont le rock et la musique contemporaine.

Une soirée chargée est programmée le vendredi 15. Elle commencera au Carré Sévigné à Cesson par un concert du quartette de Malo Mazurié (trompette), l’artiste soutenu par le festival cette année, et se poursuivra au même endroit avec Kellylee Evans. Renversant les rôles habituels, la chanteuse empruntera au hip-hop ses meilleures compositions. L’émotion est garantie, notamment avec la complicité de Sylvain Romano (contrebasse) et d’Éric Lohrer (guitare). Un after avec Sax Machine viendra couronner le tout au 1988.

Le samedi soir, on souhaiterait posséder le don d’ubiquité. En effet, on retrouvera à 20 h 30 le quartette de Malo Mazurié qui invite le grand altiste Pierrick Pédron au Théâtre Chateaubriand de Saint-Malo. Pendant ce temps, à Rennes, Le Liberté sera livré à la fougue de Biréli Lagrène. Accompagné par un trio de rêve (Frank Wolf aux saxophones, Jean‑Yves Jung au clavier et Jean‑Marc Robin à la batterie), nul doute qu’il ne fasse chavirer la salle aux sonorités rock de son dernier album. On s’en pourlèche d’avance. Il faudra néanmoins garder des forces pour un after au 1988, qui verra rivaliser deux as des platines, Sébastien Vidal et Rémy Kolpa Kopoul.

Et enfin, il faudra bien accoster au port. À Saint-Malo, le 17, nous aurons rendez-vous pour un ciné-concert. Les irrésistibles Vacances de M. Hulot de Jacques Tati seront livrées à la fantaisie de Jean‑Pierre Como (piano) et Francesco Bearzatti (clarinette) : un peu (beaucoup même) de fraîcheur et d’humour pour conclure, en attendant l’année prochaine. 

Jean-François Picaut


Jazz à l’Étage, 4e édition, 2013

Du 13 au 17 mars 2013

À Rennes, dans diverses villes de Rennes-Métropole, à Saint‑Malo

Association Jazz35

Festival Jazz à l’Étage

http://jazzaletage.com/

Photo : Affiche festival | © D.R.