Nomination d’Arthur Nauzyciel à la direction du Théâtre national de Bretagne à Rennes

Communiqué

Les Trois Coups

Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, en plein accord avec Nathalie Appéré, maire de Rennes, a donné son agrément à la nomination d’Arthur Nauzyciel à la direction du Théâtre national de Bretagne (T.N.B.), centre européen théâtral et chorégraphique, centre dramatique national assimilé.

Metteur en scène et comédien, Arthur Nauzyciel dirige le centre dramatique national d’Orléans.

Dans le projet artistique qu’il a imaginé pour le T.N.B., Arthur Nauzyciel propose de défendre un théâtre d’art ouvert sur le monde, questionnant les enjeux de la société contemporaine dans toute sa diversité.

Dans cette grande maison de création, il s’entourera d’artistes tels que Vincent Macaigne, Julie Duclos, Adèle Haenel, de chorégraphes, notamment Sidi Larbi Cherkaoui, d’écrivains et de musiciens.

Dans une ville forte de sa vie culturelle et artistique dont le T.N.B. se fera l’écho, il construira une programmation ouverte sur les aventures artistiques nées sur d’autres continents.

Il propose de faire du T.N.B. un lieu de pensée et de rencontres, adossé à la tradition universitaire de la ville, avec une université libre et un atelier hebdomadaire gratuit et ouvert à tous.

Il entend tisser des liens plus étroits entre le T.N.B. et son école, en privilégiant le compagnonnage entre artistes invités et élèves et en associant ces derniers à la vie et au fonctionnement du théâtre.

Il souhaite ouvrir le festival Mettre en scène aux arts plastiques et au cinéma.

Au terme d’une procédure de recrutement qui a associé la ville, le département, la région et l’État et sur proposition du jury qui s’est tenu en présence du conseil régional de Bretagne et du conseil départemental d’Ille‑et‑Vilaine, Nathalie Appéré et Audrey Azoulay sont heureuses de pouvoir porter ensemble ce nouveau projet pour la direction du T.N.B.

Arthur Nauzyciel succédera à François Le Pillouër au 1er janvier 2017. La ministre tient à rendre hommage à ce dernier pour son travail et son engagement. Il a su porter haut l’ambition européenne du Théâtre national de Bretagne.

Les Trois Coups