« Opéra ouvre‐toi », Opéra de Rennes

Opéra de Rennes © Laurent Guizard

Plongée dans les abysses de l’Opéra

Par Jean-François Picaut
Les Trois Coups

Dans le cadre des « Dimanche à Rennes », l’Opéra renouvelle son opération Opéra ouvre-toi. L’occasion de découvrir l’Opéra en profondeur avec l’aide des nouvelles technologies.

Depuis quelques années, sous la houlette d’Alain Surrans et de son équipe, les week-ends Opéra ouvre-toi connaissent un grand succès populaire à Rennes. L’édition 2016 des 2 et 3 avril s’annonce exceptionnelle par son contenu et par les moyens mis en œuvre.

La société Artefacto, spécialisée dans la réalité augmentée, la réalité virtuelle et l’imagerie 3D, a concocté une visite fictive et interactive de l’Opéra sous forme de jeux. Ce sera une occasion unique et originale de pénétrer dans cette maison d’opéra par le biais de casques immersifs.

En collaboration avec le master « Médiation du patrimoine en Europe » (université Rennes‑II), la loge interactive proposera une plongée dans l’effervescence des coulisses de l’Opéra de Rennes lors des répétitions et des représentations de l’opéra Eugène Onéguine. En s’installant devant la loge, le visiteur entrera dans l’univers sonore et sensoriel d’un(e) chanteur(se) lyrique, mais aussi des métiers de l’Opéra. Et si, curieux, vous vous demandez ce qui se passe dans la loge d’un artiste avant le spectacle, un autre rendez-vous vous fera partager les ultimes préparatifs qui voient maquilleuse et coiffeuse s’activer avant l’entrée en scène. Mieux encore, en allant sur la page Facebook (facebook.com/operaderennes) ou en participant à un tirage au sort à la billetterie, vous pourrez gagner votre maquillage de scène !

Et le charme Opéra

En collaboration avec l’École européenne supérieure d’art de Bretagne, les étudiants plasticiens des beaux-arts de Rennes poseront un regard neuf et original sur l’Opéra et accompagneront le public dans sa découverte grâce à des propositions artistiques, ludiques, poétiques et décalées. Une belle façon de se laisser surprendre.

Dans le cadre du pass Opéra et sur réservation, des groupes constitués, encadrés par les équipes de l’Opéra, exploreront les espaces publics et les coulisses. L’occasion de mieux connaître l’histoire du lieu et les métiers qui le font vivre. D’autres, et ce sera une première, pourront pénétrer dans l’atelier de décors de l’Opéra situé plaine de Baud, une manière de mettre en lumière les secrets de fabrication des spectacles.

Vous avez envie de chanter en famille ? Munis de votre pass et sur réservation, parents et enfants (à partir de 7 ans), vous êtes invités à apprendre avec un chef de chœur deux airs de la Vie parisienne d’Offenbach. Les choristes amateurs pourront, de la salle, mêler leurs voix à celles des interprètes du concert Ça va mieux en le chantant !

Vous aimeriez garder un souvenir de ces journées, Laurent Guizard, qui photographie les productions et les artistes de l’Opéra de Rennes depuis une dizaine d’années, vous engage à immortaliser votre passage dans la Maison.

Et puis à l’opéra, tout se termine en musique et pas obligatoirement de la manière la plus attendue. Ainsi, les élèves du conservatoire à rayonnement régional de Rennes vous feront le plaisir d’interpréter des transcriptions de musiques d’opéra pour cuivres, trombones et tubas ! Et un concert vous montrera que les chanteurs d’opéra, ces artistes complets qui nous font partager la vie intérieure et les mystères des personnages qu’ils incarnent, ont eux-mêmes leurs jardins musicaux secrets qui ne sont pas forcément « classiques ». Marie‑Bénédicte Souquet, Sylvia Kevorkian, Olivier Hernandez et Marlon Soufflet vous feront découvrir leurs amours musicales et vous inviteront à chanter à votre tour. Parce que, décidément, ça va toujours mieux en le chantant ! 

Jean-François Picaut


« Opéra ouvre-toi »

Opéra de Rennes • place de l’Hôtel-de-Ville • B.P. 3126 • 35031 Rennes cedex

http://www.opera-rennes.fr/

Téléphone : 02 23 62 28 28

Les 2 et 3 avril 2016 (voir le détail des horaires sur le site)

Tarif unique : 4 € (réservation obligatoire)

Photo : © Laurent Guizard