Les Nuits de Fourvière 2018 : un bilan
Par Trina Mounier
C’est le lot des festivals : chargés de défricher la création artistique, ils prennent des risques avec des bonheurs divers… Petit tour d’horizon des spectacles proposés par les Nuits de Fourvière, reflétant nos enthousiasmes (grands) et nos déceptions, à la hauteur de nos attentes.

Le cirque, coûte que coûte et vaille que vaille
Par Trina Mounier
Victor Cathala et Kati Pikkarainen avaient séduit le public des Nuits de Fourvière avec leur premier spectacle, « Pour le meilleur et pour le pire ». Les voici de retour avec une « Saison de cirque », accompagnés d’autres artistes : jongleur, porteur, équilibriste et autres circassiens. Éblouissant !

Le cirque, d’hier à aujourd’hui
Par Léna Martinelli
Le photographe Christophe Raynaud de Lage et le collectionneur Pascal Jacob livrent une féconde confrontation des regards sur le cirque dans une exposition à voir jusqu’au 1er juin.

L’échec, formidable levier du burlesque
Par Anne Cassou-Noguès
Acrobate, clown et musicien, Thomas Monckton est à mourir de rire dans « The Pianist ». Après avoir joué à guichet fermé dans les plus grands festivals à travers le monde, il pose son piano pour la première fois à Paris et c’est à ne pas rater.

La ville en folie
Par Anne Cassou-Noguès
Le Cirque Eloize (prononcez Elwaz), compagnie canadienne qui s’est imposée sur la scène internationale ces dernières années, s’installe sur la toute nouvelle scène du 13ème Art à Paris. Un nouveau spectacle sur le monde du travail qui met le public en alerte maximale !

Ah ! La belle saison !
Par Trina Mounier
Il fut un temps où Bernard Kudlak inventait, et avec quelle générosité, le nouveau cirque. Le temps a passé, au gré de créations qui toutes ont apporté leur gros grain de folie poétique. Aujourd’hui, il est temps pour lui, et pour toute la troupe formidable du Cirque Plume, d’entamer le dernier voyage. Ils le font en saltimbanques, avec légèreté, dans « La Dernière saison ».

Le cirque mis à nu
Par Léna Martinelli
Des hommes. Des femmes. Trois acrobates et un mannequin. Les relations sexuelles sont le fil rouge de « Reflets dans un œil d’homme », présenté par la Cie Diable au corps, dans le cadre de Pisteurs d’Étoiles.