Affreux, drôle et touchant
Par Laura Plas
Tous les soirs au théâtre de la Bastille, Nicolas Bouchaud nous attend (vraiment) pour se livrer à un jeu de massacre jubilatoire inspiré du roman de Thomas Bernhard : « Maîtres anciens ». Et à ce jeu, le bouffon est ici roi.

Judith Henry rayonne, Nicolas Bouchaud subjugue
Par Michel Dieuaide
Une passionnante exploration de l’oralité de l’interview portée par le talent de Nicolas Bouchaud et Judith Henry au service de l’écriture critique et engagée de Nicolas Truong, qui en assure aussi la mise en scène.

Un libertin joyeux et serein
Par Jean-François Picaut
Ce n’est pas sans respect qu’on entre dans une salle où l’on va jouer « Dom Juan ». Une des « grandes » pièces de Molière, nous a-t-on rabâché. Une pièce sérieuse, donc. Heureusement, Jean‑François Sivadier n’a pas oublié que c’est (aussi) une comédie.