11e Nuit de la marionnette, Festival Marto, Théâtre Jean Arp à Clamart

ERSATZ-Julien-Mellano-collectif-aïe-aïe-aïe © Laurent Guizard « Ersatz », de Julien Mellano, collectif Aïe Aïe Aïe © © Laurent Guizard

Complètement MARTO !

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Et si Blanche Neige, Shéhérazade, Daniel, Édouard, Hen, Collette, Moby Dick et une pirate nous entraînaient dans leurs délires jusqu’au bout de la nuit ? Pour découvrir cette galerie de portraits sensibles et fantasques, rendez-vous samedi 29 février à Clamart, à l’occasion de la 11Nuit de la marionnette, qui ouvre les 20 ans du Festival MARTO ! (marionnette pour adultes et théâtre d’objets).

Lors de cette nuit insolite, ce ne sont pas moins de treize spectacles (dont six premières en Ile-de-France) et une carte blanche qui sont proposés par le Théâtre Jean Arp. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de rester jusqu’à 6 heures pour apprécier le programme, mais voilà de quoi mettre en appétit ! Le public sera accueilli dès 20 heures, sous le chapiteau installé sur le stade Hunebelle, avant de se disperser dans des groupes pour suivre l’un des quatre parcours.

À découvrir

Hen, du Théâtre de Romette : diva enragée et virile à talons, Hen s’exprime avec liberté, en chantant l’amour, l’espoir, les corps et la sexualité. On le/la rencontre au travers de ses identités multiples et de son parcours intime. Un cabaret musical déjanté, inspiré du Berlin des années 30 ou de la scène performative queer actuelle (pour public averti / plus de 16 ans).

La Galère de la compagnie Bakélite, nous avait beaucoup plu (lire la critique ici). Il y a fort à parier que nous ne serons pas déçus par les Envahisseurs : des petits hommes verts débarquent sur notre planète mais le monde est-il prêt à accueillir ces étranges créatures venues d’ailleurs ? En 30 minutes, nous assisterons à des apparitions de soucoupes volantes, à une invasion extraterrestre, au déploiement des forces armées, à la destruction des principales capitales mondiales… bref, à la fin de l’humanité ?

À noter également : le Printemps du machiniste (collectif d’artistes en résidence au Théâtre Jean Arp) accueille le public tout au long de la Nuit autour de trois projets, dont Entièrement peuplée, un laboratoire de création d’une micro-série marionnettique réalisée en collaboration étroite avec les Clamartois 
durant plusieurs mois. 


Parmi les spectacles déjà vus par Les Trois Coups, ne pas manquer : Camarades, de la Cie Les maladroits (lire la critique de Laura Plas), dans lequel quatre comédiens et la poussière de craie tracée dans le décor racontent l’intime pour évoquer la mémoire d’une génération engagée. Coup de cœur du Chainon Manquant 2019, Ersatz, du collectif Aïe Aïe Aïe (lire ma critique ici) est une pièce sans parole où le face à face entre l’humain et l’objet nous entraîne dans un jeu de pistes drôle et mystérieux. Une projection librement fantasmée de l’homme de demain, où s’ébauche la vision d’un monstre possible, résultat saugrenu issu de l’alchimie de l’homme et de la machine.

Les 20 ans du festival MARTO !

Cette Nuit ouvre MARTO ! Ce grand rendez-vous annuel de la création marionnettique fête ses 20 ans, cette année, en continuant de relier, par quelques fils invisibles, plusieurs villes des Hauts-de-Seine. Depuis 2000, le festival offre un panorama de la marionnette pour adultes et du théâtre d’objets sous toutes les formes et manipulations. Né de l’initiative conjointe du Théâtre 71, du Théâtre des Sources et du Théâtre Jean Arp, il a rapidement été rejoint par de nouveaux partenaires : le Théâtre Firmin Gémier (Antony), le Théâtre Victor Hugo (Bagneux), le Théâtre de Châtillon, Le Temps des cerises et la Halle des épinettes (Issy-les-Moulineaux), le Théâtre Bernard-Marie Koltès de l’Université Paris Ouest (Nanterre).

Adulte, le festival a su s’imposer dans le paysage, marquer son propre territoire par une idée forte du collectif, une large ouverture de la programmation et le développement de partenariats. MARTO ! a accentué les repérages du travail des compagnies franciliennes et des lieux de compagnonnage, en mettant aussi en place des actions d’éducation artistiques et culturelles partagées. Beau bilan, mais Jean-Paul Perez, son président fraîchement élu, se voit confier la mission de donner au festival un nouvel élan.

L-herbe-de-l-oubli-cie-Point-Zéro-et-Théâtre-de-poche © Alice-Piemme
« L’Herbe de l’oubli », cie Point Zéro et Théâtre de Poche © Alice Piemme

Pour cette édition anniversaire, un invité exceptionnel est convié : le célèbre Guignol donnera une série de conférences décalées et spectaculaires, afin de livrer, avec sa dérision légendaire, son regard sur la marionnette contemporaine. Pour célébrer deux décennies riches en découvertes artistiques, la compagnie Les Anges au plafond créera aussi deux bals marionnettiques.

Pratiquement nés au festival et couvés par le Théâtre 71 de Malakoff, Camille Trouvé et Brice Berthoud ont en effet présenté la plupart de leurs spectacles au festival. C’est donc assez naturellement que le collectif s’est tourné vers eux pour inventer l’événement de cette édition spéciale. À cette carte blanche, ils ont répondu par un projet un peu fou, jamais expérimenté auparavant, celui de faire danser ensemble spectateurs et marionnettes dans un « joyeux grand bal aux sonorités latines ». Un projet immersif inspiré tout à la fois du carnaval, du tango argentin, du culte des morts au Mexique et de sa figure tutélaire, Frida Kahlo, avec dans la foule des danseurs, des « barons » formés lors de masterclasses.

Quelle programmation réjouissante ! Entre le 29 février et le 14 mars, artistes de tous horizons, figures et objets manipulés se retrouveront donc pour nous donner à voir le monde autrement. Comme dans un rêve, ou en prise directe avec la réalité, mais toujours avec les moyens de l’art et… complètement MARTO ! 

Léna Martinelli


11Nuit de la marionnette

Chapiteau du Théâtre Jean Arp • Stade Hunebelle • 92140 Clamart

Samedi 29 février 2020, de 20 heures à 6 heures

Programmation détaillée ici

Navette : à l’aller, le départ est à 18 h 30 devant le Théâtre de la Ville (place du Châtelet) et retour au même endroit (départ à 6 h 30). Réservation indispensable au 01 71 10 74 31

Pour tenir toute la nuit, un bar propose des formules dîner, snack et boissons.

Détails ici

Tarif unique : 29 €

Réservation : 01 71 10 74 31

Dans le cadre du Festival MARTO !, 20édition

Dans huit villes des Hauts-de-Seine, du 29 février au 14 mars 2020

Pass MARTO ! : 3 spectacles 24 € (8 € la place supplémentaire)
Spectacle : de 8 € à 17 €

Lieux :

  • Théâtre des Sources à Fontenay-aux-Roses • billetterie@theatredessources.fr • 01 71 10 73 71
  • Théâtre Firmin Gémier à Antony • La Piscine à Châtenay-Malabry • accueil@tfg-lp.com • 01 41 87 20 84
  • Théâtre Jean Arp • Clamart • reservation.theatrejeanarp@valleesud.fr • 01 71 10 74 31
  • Théâtre Victor Hugo • Bagneux • reservationtvh@valleesud.fr • 01 46 63 96 66
  • Théâtre de Châtillon • billetterie@theatreachatillon.com • 01 55 48 06 90
  • Théâtre 71 • Malakoff • billetterie@theatre71.com • 01 55 48 91 00
  • La Fabrique des arts • 21 ter, bd de Stalingrad • Malakoff • billetterie@theatre71.com • 01 55 48 91 00
  • La Supérette • 28, bd de Stalingrad • Malakoff • billetterie@theatre71.com • 01 55 48 91 00
  • Le Temps des cerises • Issy-les-Moulineaux • letempsdescerises@ville-issy.fr I • 01 41 23 84 00
  • Université Paris X • Nanterre • 01 40 97 56 56

     


    À découvrir sur Les Trois Coups

    ☛ Court-miracles, cie Le Boustrophédon, par Léna Martinelli

    ☛ Kamp, Hotel Modern, par Léna Martinelli

    ☛ Capharnaüm, Institut international de la marionnette, par Léna Martinelli