« À tiroirs ouverts », cie Majordome, Festival d’Alba, Alba-la-Romaine 

À-tiroirs-ouverts-cie-Majordome

Complètement toqué !

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Parmi les coups de cœur du Festival d’Alba : « À tiroirs ouverts » de Quentin Brevet, un spectacle jonglé et burlesque, drôle et touchant sur le thème de la solitude. On rit de bon cœur car on compatit à la détresse vertigineuse des « toqués » et on est bluffé par le talent de cet artiste bourré de talents.

« On se calme ! » Quentin ne parvient pas à monter sur scène. Sans nez rouge, son entrée est digne des grands clowns. Encombré de sa mallette, perturbé par le moindre signe, une feuille qui traîne, une poussière, le musicien finit par sortir sa clarinette pour en sortir trois notes : « Mais chacune compte », se justifie-t-il.

Soliloque d’un grand anxieux

Rempli de tocs (troubles obsessionnels compulsifs), Quentin ne tourne pas très rond. Une table, des tabourets, quelques planches… Le personnage va donc tenter de trouver sa place. Se poser, voire s’interposer, parfois dans des positions à haut risque, pour récupérer ses balles. Et les ranger dans des boîtes, sinon les mettre à la poubelle !

Tantôt objets de jonglage, compagnons de jeu et personnages imaginaires, celles-ci peuplent chaque recoin du mobilier. Reste à faire place nette. Et peu à peu les tiroirs de son monde intérieur s’ouvrent, dévoilant au fur et à mesure l’immense solitude auquel il est confronté. Son enfer quotidien. Son enfermement.

Quentin se prend les pieds dans les plis de la vie, ne cesse de tomber mais se relève toujours. Ses solutions improbables sont de sacrés pieds de nez : jouer pour survivre, s’inventer un ailleurs. Malgré l’aspect tragique, c’est hilarant. Un brin cabot, le musicien sur la touche est complètement décalé et… perché. « Vous pouvez pas baisser le niveau sonore des cigales ?! », demande-t-il à l’assistance.

Jonglage augmenté

Ressort efficace, le comique de répétition déclenche des rires incontrôlables, tous âges confondus. L’improvisation aussi. La précision du jongleur et de l’acrobate participe de la réussite du spectacle. Les enchaînements sont originaux, le rythme est tenu de bout en bout et le niveau technique excellent. Que d’exploits ! Chaque défi débouche sur une prouesse. C’est du très haut niveau, même si les balles roulent plus qu’elles ne volent. Entre poids et contrepoids, leur trajectoire relève du miracle.

Quentin Brevet est un circassien accompli doté de plusieurs cordes à son arc. Tout ce qu’il touche résonne. Ainsi, ses maladresses deviennent-elles des rythmiques aléatoires et ses mouvements de jongleur autant de mélodies. Les balles frappent, percutent. Les bruits du décor lui-même contribuent à cette symphonie de bric et de broc. C’est particulièrement inventif et surtout parfaitement intégré à la dramaturgie. Puisque « ses bruits de dedans » résonnent fort et l’empêchent de jouer de son instrument, il se fait chef d’orchestre. Voilà comment rebondir !

Prix des Années Joué 2019 et Prix du public Fest’Arts Libourne 2022, À tiroirs ouverts mérite grandement son succès. D’ailleurs, le spectacle tourne beaucoup. Ne surtout pas le rater ! 🔴

Léna Martinelli


À tiroirs ouverts, de la cie Majordome

Site de la compagnie
De et avec Quentin Brevet
Mise en scène : Johan Lescop
Regard extérieur : Olivier Burlaud
Musique : Jérémy Ravoux et Luc Birraux
Durée : 55 min
Tout public

Village • Cour de l’école • 07400 Alba-la-Romaine
Du 12 au 14 juillet 2023
Dans le cadre du Festival d’Alba, 13édition, du 11 au 16 juillet 2023
Organisé par La Cascade, pôle national cirque à Bourg-Saint-Andéol (07)

Tournée ici :
• Les 24 et 25 juillet, à Dinan (22)
• Le 26 juillet, à Morlaix (29)
• Les 27 et 28 juillet, à Brest (29)
• Le 29 juillet, à Mers-les-Bains (80)
• Du 3 au 5 août, Festival Fest’Arts, à Libourne (33)
• Le 6 août, à Miramont De Guyenne (47)
• Le 8 août, à Carcans Maubuisson (33)
• Le 9 août, à Pelvezy (24)
• Le 10 août, à Domme (24)
• Le 11 août, à Gourdon (46)
• Le 12 août, à Leyme (46)
• Le 14 août, à Saint-Antonin-Noble-Val (82)
• Le 15 août, à Brassac (82)
• Le 16 août, à Serignan (34)
• Le 18 août, à Pornichet (44)
• Le 19 août, à Augerolles (63)
• Le 23 août, Festival Au bonheur des mômes, Le Grand Bornand (74)
• Les 25 et 26 août, à Questembert (56)
• Le 27 août, à Challones (49)
• Le 3 septembre, Rue en Scène, à Loquénolé (29)
• Le 8 septembre, à St-André les Vergers (10)
• Les 9 et 10 septembre, La Pimenterie, à Saint-Point (71)
• Le 16 septembre, Festival PRIMO – CNAREP Oposito, à Claye-Souilly (77)
• Le 17 septembre, CNAREP Oposito, à Fosses (95)
• Le 22 septembre, à Louviers (27)
• Le 23 septembre, Festival PRIMO – CNAREP Oposito et Ville de Villeparisis, à Villeparisis (77)
Et d’autres dates jusqu’en juin 2024

À découvrir sur Les Trois Coups :
Bilan Festival d’Alba 2023, par Léna Martinelli

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS