« Emma la clown, La Trilogie », Meriem Menant, La Scala Provence, Festival Off Avignon 2024

Emma-la-clown-trilogie © Pascal Gély

Emma la clown fait ses JO

Léna Martinelli
Les Trois Coups

En enchaînant trois de ses pièces emblématiques, Emma la clown fait ses JO et suscite beaucoup de… joie. Un marathon exceptionnel pour présenter, les trois lundis du festival Off, sa trilogie (trois pièces autonomes qui font œuvre unique mais qui peuvent se voir indépendamment les unes des autres). Magistral.

Meriem Menant fête ses 32 ans de clown. Ces trois spectacles écrits en 2004, 2013 et 2021 synthétisent l’évolution de sa carrière. Le fil rouge : la philosophie, à travers des questions qui nous taraudent tous, telle la peur (de vivre, de mourir, de l’après). Le lien entre les trois : l’amour (de soi, de la vie, du mystère). « Les trois thèmes sont liés et forment trois étapes successives pour l’apprentissage de la liberté », précise-t-elle.

Fondé sur le comique, la tragédie et la poésie, le burlesque fonctionne à plein. Le regard, faussement naïf mais non dénué de tendresse, d’Emma nous touche infiniment. Entre la marionnette, la poupée de chiffon à sa taille et l’image imposante projetée sur un écran, Meriem Menant a grandi. Elle manie son double, non sans une certaine distance. Sa profondeur, malgré sa dégaine, ses digressions, ses jeux de mots, font d’elle une clown unique en son genre, plus proche du théâtre que du cirque, d’ailleurs.

1er épisode (le Divan) : rire au bord des larmes pour se faire du bien de l’intérieur, parce qu’avec Emma, une séance de psychanalyse finit toujours sous le divan : « J’suis tranquille, j’ai pas d’inconscient alors… ».

2e épisode (la Mort: Emma veut absolument être prête pour le moment ultime, elle répète donc sa propre mort. On voudrait tous mourir comme elle… À défaut, on n’en ressort que plus vivant !(lire notre critique).

3e épisode (le Vide) : vivre une expérience quantique du vide avec un rien de magie et un régime de bananes. C’est tout sauf le néant et c’est même faire l’expérience de la matière et de l’espace… Du théâtre ? 🔴

Léna Martinelli


Emma la clown, La Trilogie, de et avec Meriem Menant 

Compagnie La Vache Libre
Mise en scène : Kristin Hestad
Durée totale : 4 h 55
Dès 12 ans

La Scala Provence • 3, rue Pourquery de Boisserin • 84000 Avignon

Les 1er, 8 et 15 juillet 2024
Réservation : 04 65 00 00 90
Le Divan : 14 h 05 (1 h 20) • Réservation en ligne
La Mort : 16 h 05 (1 h 10) • Réservation en ligne
Le Vide : 17 h 55 (1 h 05) • Réservation en ligne

Dans le cadre du Festival Off Avignon, du 3 au 21 juillet 2024
Plus d’infos ici

À découvrir sur Les Trois Coups :
« Grand Symposium Tout sur l’amour », d’Emma la Clown et Catherine Dolto, par Léna Martinelli
« Z’humains ! Conférence anti‑fin du monde », d’Emma la clown et Catherine Dolto, par Léna Martinelli
« La Conférence », d’Emma la clown et Catherine Dolto, par Diane Launay
« Emma La Clown et son orchestre », de Meriem Menant, par Sylvie Beurtheret

Photos © Pascal Gély

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS