L’adieu au pianiste de Nougaro

piano-dr

Communiqué

Les Trois Coups

TSFJAZZ vient d’apprendre la disparition de Maurice Vander à l’âge de 87 ans.

Né le 11 juin 1929 à Paris d’un père accordéoniste, Maurice Vanderschueren, de son vrai nom, avait fréquenté les clubs de jazz parisiens dès les années 1950 et accompagné Django Reinhardt, Don Byas, Chet Baker ou Stan Getz.

Maurice Vander a aussi évidemment été le complice et le pianiste de Claude Nougaro sur disque et sur scène pendant plus de quarante ans.

Nougaro avait coutume de dire : « Mon big-band à moi ce sont les dix doigts de Maurice Vander ».

Ces dernières années, il avait d’ailleurs sillonné la France pour rendre hommage au poète de Toulouse.

Maurice Vander était aussi un passionné d’Art Tatum.

Dans le domaine du cinéma, on lui doit d’avoir accompagné Stéphane Grappelli pour la musique des Valseuses et d’avoir participé en tant qu’orchestrateur à la musique d’Un homme et une femme auprès de Francis Lai.

Il était le père du batteur et fondateur de Magma, Christian Vander.

Les Trois Coups

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS