Sélection confinement institutions

Restez-chez-vous-Minsitère-de-la-Culture

Culture en libre service

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

En cette période spéciale de confinement, les institutions se mobilisent pour fixer de nouveaux rendez-vous et des contenus adaptés sur Internet. Recommandations, chroniques à suivre, expériences inédites à vivre à domicile, respirations poétiques… Voici une sélection de cette foisonnante offre numérique.

Les établissements publics respectent la continuité de leurs missions. Faire perdurer les activités relève de l’utilité générale. Il ne s’agit pas seulement d’occuper les citoyens, mais de les accompagner au quotidien, en proposant de nouveaux services. Partager savoirs et émotions nourrissent en effet nos esprits et nos cœurs.

« Restez chez vous ! »

Pour commencer, relevons la richesse du Ministère de la Culture, via la plateforme #Culturecheznous qui recense des offres culturelles gratuites, propose des jeux, mais aussi des tutoriels pour élargir les horizons, apprendre et s’amuser. La page, nourrie et enrichie chaque jour, s’adresse à tous les publics.

Bien sûr, Artcena y participe en sélectionnant, pour son catalogue création contemporaine, une œuvre en vidéo par jour, tirée de son fonds « Rue et Cirque » et du catalogue de Culturebox. Comme pour le Centre national variété jazz ou le Centre national de la danse, l’équipe reste « mobilisée et solidaire » pour accompagner les professionnels, notamment par une veille active et des conseils juridiques et « toutes les initiatives à portée de clic ». Des guides essentiels pour les opérateurs culturels respectifs et les publics, vu la richesse de ces centres de ressources.

Du côté du Ministère de l’Éducation nationale, le réseau de création et d’accompagnement pédagogiques Les Ateliers Canopé sensibilisent les enfants à tous les arts pour en faire des amateurs actifs et éclairés, et donnent à réfléchir sur l’essentiel. Par exemple, pour les arts de la rue : « découvrir une multidisciplinarité : comment théâtre, cirque, danse, installations créent du lien social par le contact direct avec le public ».

Enseignement à distance

Justement, comment les écoles poursuivent-elles leurs activités, à la veille des concours ? Pour les promotions actuelles, les master classes ne suffisent pas, surtout quand la discipline artistique repose sur les pratiques collectives et le recours au corps des interprètes. Pensons aux circassiens privés de leurs agrès, aux danseurs sans leur barre d’entraînement !

Comme pour les lycéens et collégiens, les directions pédagogiques organisent alors des cours à distance, via des applications de visioconférence, telle Zoom, en plein essor. Les étudiants sont plus que jamais reliés par des groupes de messagerie instantanée. Ils apprécient l’accompagnement personnalisé car certains enseignants peuvent ainsi développer des relations approfondies avec chacun.

l-ecole_des_femmes-Stéphane-Braunschweig-theatre-en-mai-tdb-dijon © elizabeth_carecchio
« L’École des femmes », mise en scène de Stéphane Braunschweig © Élizabeth Carecchio

Des solutions sont trouvées au cas par cas. Par exemple, le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris a concocté une nouvelle rubrique « Ressources culturelles » pour accompagner ses élèves. Certains d’entre eux assurent des lectures quotidiennes, bientôt disponibles ici. Pour l’occasion, l’École supérieure de Théâtre de Bordeaux (Estba) a pu inscrire ses étudiants à la formation en ligne l’Académie Charles Dullin. Pendant toute la durée du confinement, celle-ci baisse d’ailleurs les prix de ses Mooc. Cette formation certifiante 100 % en ligne aborde les aspects fondamentaux de la mise en scène : son histoire, le rapport au texte et à l’espace, la direction des acteurs, l’appréhension du public, sans oublier les aspects administratifs et juridiques du montage de projets.

Les collaborations sont précieuses car l’union fait la force. Autre exemple fructueux, pour les lycéens cette fois-ci : celui de Théâtre contemporain qui permet, notamment d’étudier les pièces au programme du baccalauréat. Une nouvelle page vient d’être créée « (Re)voir des spectacles », avec des captations en accès libre. Ainsi, deux vidéos intégrales de L’École des femmes permettent de prolonger la vision du texte à la scène, celles de Jacques Lassalle et Stéphane Braunschweig. Lors d’un Facebook Live, le 2 avril (à 18 heures), Wajdi Mouawad répondra aux questions posées en direct au sujet de Tous des Oiseaux. Un site décidément indispensable.

Menus roboratifs

Les institutions saisissent l’opportunité de promouvoir leurs produits en ligne, voire améliorer leurs outils numériques. Les portails s’ouvrent en grand, tandis que d’autres étoffent leur offre en proposant des documents inédits. Encore une fois, les partenariats sont indispensables.

Culturebox, émanation du groupe France Télévisions, en sait quelque chose. Théâtre, opéra, concerts, cirque en streaming… Laissons-nous guider par le hasard : petite séance de rattrapage avec la création renversante Möbius, une chorégraphie circassienne du Collectif XY accompagné par Rachid Ouramdane, présentée à la Maison de la Danse. La Comédie-Française propose aussi de voir les pièces du répertoire : sur France 2 (les samedis en 2e partie de soirée) et sur France 5 (les dimanches en « prime time »).

On trouve également des contenus culturels de grande qualité sur la chaîne culturelle franco-allemande ARTE, qui renforce son service numérique éducatif en élargissant les ressources pédagogiques gratuites, depuis le 16 mars. D’ailleurs, tous les collèges du Haut-Rhin, département particulièrement touché par la pandémie, sont abonnés au Educ’ARTE, « le meilleur au service des enseignants et de leurs élèves ».

Pour achever notre petit tour d’horizon audiovisuel public, signalons évidemment la Maison de Radio France. Grâce à France Musique, un large éventail de concerts est proposé en illimité et gratuitement dans la rubrique « Le Concert de 20 heures ». Tous les contenus vidéos des formations musicales (l’Orchestre national de France, l’Orchestre philharmonique, le Chœur, la Maîtrise de Radio France) et bien d’autres événements musicaux y sont disponibles sur l’Espace Concerts.

Cette mobilisation sans précédent démontre l’intérêt du plurimédia. La suite de la sélection ici (musique, opéra, danse) et ici (théâtre). 

Léna Martinelli


À découvrir sur Les Trois Coups :

☛ Musiciens confinés mais inspirés, par Léna Martinelli