Sélection danse, Festival Impulstanz, Vienne, Autriche

Régénération K.

Par Juliette Nadal
Les Trois Coups

Les sœurs Keersmaeker, l’une actrice, l’autre chorégraphe, présentent chacune un spectacle à la 39e édition du festival international de danse Impulstanz, à Vienne, en Autriche. Deux gestes qui interrogent et creusent à leur manière la question du mystère de la danse. Variations sur les rapports du corps au théâtre et à la musique.

Le chorégraphe français Jérôme Bel a demandé à Jolente De Keersmaeker, sœur de la célèbre chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker, actrice et co-fondatrice de la Cie tg STAN, d’explorer ce que peut produire la chorégraphie sans maîtrise technique mais nourrie de l’imagination de l’actrice. Cela donne lieu à une succession de numéros, rendant chacun hommage à un monument de la danse. Sont convoqués, par le prisme de l’actrice, Isadora Duncan, Pina Bausch, Kazuo Ono, mais aussi Rihanna et John Travolta. Une sorte de revue chorégraphique, révélant le talent de l’actrice.

Dances-for-an-actress-Jérôme-Bel © Hermann-Sorgeloos
« Dances for an actress », de Jérôme Bel et tg STAN

Entrant en plein dans un art qui n’est pas à proprement parler le sien, Jolente De Keersmaeker donne à voir combien les pièces chorégraphiques modernes participent, aussi bien que le texte de théâtre, à l’expression de l’âme humaine. Elle interprète ainsi le solo de Pina Bausch dans Café Müller avec une troublante expressivité, aussi puissante qu’un monologue tragique, ou la chorégraphie de la chanson Diamonds de Rihanna, complètement nue, corps frêle animé d’une joie frénétique. Aussi profond et réjouissant qu’une tirade de Shakespeare.

Métaphysique du désaccord

Tout aussi virtuose, mais dans un registre totalement différent, Anne Teresa De Keersmaeker chorégraphie les Sonates du Mystère ou Sonates du rosaire, du compositeur baroque austro-tchèque Heinrich Biber. Ces sonates étaient destinées à accompagner, au XVIIe siècle, les mystères du rosaire qui évoquent les grands événements de la vie de Jésus et de Marie. Cette œuvre savante et sophistiquée repose sur la technique de la « scordatura », consistant à désaccorder le violon pour produire des effets harmoniques et mélodiques spéciaux. Dans ces conditions, la partition de l’instrumentiste s’apparente à une chorégraphie : elle indique les mouvements que doivent faire les doigts sur l’instrument, et non plus les notes à faire sonner. Amandine Beyer avec les musiciens de l’ensemble Gli Incogniti est à la hauteur du défi, qui exige une technique et une endurance remarquables, et ouvre la porte au mystère dansé.

Mystery-sonatas-for-rosa-de-Anne-Teresa-De-Keersmaeker© Anne-Van-Aerschot
« Mystery sonatas / for Rosa », d’Anne Teresa De Keersmaeker

À l’image de la complexité de l’œuvre musicale, le spectacle décline et développe jusqu’au vertige les principes de variations et de mise en abyme. Mouvements, trajectoires, lumières, costumes, tout est régi par ces infimes décalages. Ces répétitions du presque pareil tracent des lignes mélodiques, visuelles et spatiales très sophistiquées, travaillées par la numérologie, qui finissent par engendrer – ô mystère – de nouvelles formes. On croit assister à une œuvre de génération, à l’éclosion des pétales d’une rose, tous similaires mais jamais tout à fait les mêmes. La scène se transforme en espace quasi ésotérique, où se joue un rituel dont le motif central, tatoué sur les corps des danseurs – tous virtuoses ! -, est la rose. Une œuvre mystique. 🔴

Juliette Nadal


Dances for an actress (Jolente De Keersmaeker), de Jérôme Bel et tg STAN

Site de la cie RB Jérôme Bel et site de la cie tg STAN
Mise en scène / Chorégraphie : Jérôme Bel
Avec : Jolente De Keersmaeker
Durée : 58 min
Dès 10 ans
Dans le cadre du Festival Impulstanz, du 7 juillet au 7 août 2022

Tournée ici
• Du 15 au 22 octobre 2022, Théâtre de la Bastille, à Paris

À découvrir sur Les Trois Coups :
Gala, de Jérôme Bel, par Marie Pons
Onomatopée, Création Collective De Tg Stan, De Koe, Dood Paard Et Maatschappij Discordia, par Anne Cassou-Noguès

Mystery sonatas / for Rosa, d’Anne Teresa De Keersmaeker

Site de la cie Rosas
Chorégraphie : Anne Teresa De Keersmaeker
Avec : Cintia Sebők, Laura Maria Poletti, Mariana Miranda, Sophia Dinkel, Jacob Storer, José Paulo dos Santos, Lav Crnčević, Mamadou Wagué, Rafa Galdino
Lumière : Minna Tiikkainen
Costumes : Fauve Ryckebusch
Musique : Mystery sonatas, de Heinrich Ignaz Franz Biber, interprétées par l’ensemble Gli Incogniti, dirigé par Amadine Beyer
Musiciens : Amandine Beyer (violon), Baldomero Barciela Varela (gambe), Ignacio Laguna Navarro (théorbe, guitare baroque), Francesco Romano (luth baroque), Anna Fontana (clavecin et orgue)
Durée : 135 min
Dès  14 ans

Dans le cadre du Festival Impulstanz, du 7 juillet au 7 août 2022
Plus d’infos ici

Tournée ici :
• Le 8 et 9 novembre 2022, Maison de la danse, Lyon (69)

À découvrir sur Les Trois Coups :
My breathing is my dancing  de et avec Anne Teresa De Keersmaeker, par Marie Pons
Golden Hours (As you like it) de Anne Teresa De Keersmaeker, par Marie Pons

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Du coup, vous aimerez aussi...

Pour en découvrir plus
Catégories
Précédent
Suivant

contact@lestroiscoups.fr

 © LES TROIS COUPS