Un récit plein de vie
Par Léna Martinelli
Seul sur scène, pour la première fois de sa carrière, Stéphane Freiss s’empare du roman de Romain Gary. Il en restitue toute la teneur. La saveur aussi. Il rend hommage autant à ce chef-d’œuvre de la littérature qu’à l’amour maternel et filial, dans un délectable moment de complicité.

Cascade de coups de théâtre
Par Léna Martinelli
Léa Drucker interprète la Môme Crevette au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Portée par une belle distribution, la version par Zabou Breitman, de la pièce de Feydeau, séduit le grand public.

Trois générations de femmes 
Par Léna Martinelli
Créée en 2018 au le Théâtre des Îlets – centre dramatique national de Montluçon (dirigé par Carole Thibaut) – cette adaptation du « Petit Chaperon Rouge » poursuit sa tournée. Un conte initiatique, à la croisée de la fable et du théâtre contemporain, qui explore le chemin par lequel la personnalité peut s’affirmer. Un remarquable spectacle tout public qui fait aussi grandir les parents.

Métamorphoses
Par Léna Martinelli
Philippe Decouflé invite à une déambulation dans tout le Théâtre national de Chaillot, dont il est artiste associé. Une fête qui revêt les atours d’une rétrospective décalée et d’une foire « decouflesque ». Ce cadavre exquis pour 64 artistes est une passionnante exploration de la mémoire.

C’est la rentrée ! 
Par Léna Martinelli
Pas de clivage ! Théâtres public et privé, institutions et petites salles, lieux parisiens et en région… Les Trois Coups sont sur tous les fronts. Outre les créations, à privilégier bien sûr, plusieurs reprises (notamment de spectacles vus à Avignon) font aussi notre bonheur.

Le théâtre d’objet, laboratoire du transhumanisme
Par Léna Martinelli
Les Trois Coups
Gros coup de cœur du Chainon Manquant : « Ersatz », une projection fantasmée de l’homme de demain. Entre performance insolite et farce dérangeante, Julien Mellano y dissèque la révolution technologique avec une inventivité bluffante et une poésie réjouissante.

Être ou ne pas être ?
Par Léna Martinelli
La compagnie fribourgeoise Les Diptik a présenté sa première création dans le cadre du Chaînon Manquant. Ce duo clownesque sur l’absurdité de la condition humaine est à mourir de rire. Céline Rey et David Melendy ont un talent fou. On est fan.

Hommage vibrant à Louis Prima
Par Léna Martinelli
Le festival Swing à Yeu s’est achevé par « la Grande Revue Jazz », avec le groupe Louis Prima forever. Une excellente soirée, comme on les aime, avec un spectacle musical festif et des talents à la pelle !