2e Biennale internationale des arts du cirque, Marseille‐Provence‐Alpes‐Côte d’Azur, du 21 janvier au 19 février 2017

Marseille, capitale du cirque

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

La 2e édition de la Biennale internationale des arts du cirque se déroule du 21 janvier au 19 février 2017 à Marseille et dans toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Un temps culturel fort et fédérateur qui contribue au rayonnement de cet art en pleine effervescence.

63 spectacles, 260 représentations… Pendant un mois à Marseille et dans 27 villes de la région, le cirque se déploie pour émerveiller, interroger, surprendre. La Biennale internationale des arts du cirque, initiée pendant l’année Capitale européenne de la culture Marseille-Provence 2013, fédère à présent près de 45 partenaires culturels de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce qui fait de cette manifestation l’un des plus importants festivals de cirque. Un développement en écosystème qui prouve que l’on peut relever le défi du collaboratif.

La dimension internationale se confirme avec 13 compagnies étrangères, sur les 47 à l’affiche. D’ailleurs, 200 programmateurs de toutes nationalités sont attendus à cette édition (et près de 500 au total). C’est autour de Cirque Ici / Johann le Guillerm, que s’est bâtie la programmation. Un coup de cœur énorme. Idem pour les Colporteurs et de belles découvertes, comme Phasmes de Libertivore et Miroir miroir de Happés, théâtre vertical sont également à relever. Mais de nombreux autres spectacles sont dignes d’intérêt, dont quelques-uns des compagnies les plus importantes actuellement, et d’autres émergentes : 20 % du budget est consacré à la création, soit 26 créations en première mondiale.

Une riche palette de création

Les esthétiques les plus variées sont représentées, parmi lesquelles : Bestias de Baro d’Evel, Extension du Cirque Inextrémiste, la Constellation des cigognes de Jérôme Thomas.

Raquel Rache de Andrade et Guy Carrara, codirecteurs de la Biennale, sont confiants sur le succès public, car 12 000 spectateurs étaient déjà présents lors de la soirée d’inauguration, et ils en attendent plus de 100 000 au total (la première édition fut un succès populaire qui draina 85 000 spectateurs dans toute la région). Et ils espèrent bien contribuer à vendre encore davantage de représentations (491 dates en 2015). Une forte contribution à l’économie circassienne internationale.

« Le cirque peut sauver les mondes », s’enthousiasme Raquel. « Il doit le sauver », précise Guy. Le couple, également directeurs d’Archaos, y œuvre depuis les années 1980. Déjà, la labellisation de leur compagnie en Pôle national des arts du cirque, en 2012, a été une reconnaissance méritée et un encouragement à poursuivre leurs actions sur le territoire de Marseille-Provence. Mais après la Biennale, voilà à présent l’occasion de rayonner encore plus, après la nomination comme « Meilleur Producteur », lors de l’Annual International Professional Circus Award, pour l’Entre-deux biennales, dont la première édition a eu lieu en 2016.

La Fondation B.N.P.-Paribas, mécène engagé

Raquel Rache de Andrade et Guy Carrara portent haut les valeurs de solidarité, de mixité sociale, de créativité et d’audace. Des valeurs partagées par le principal mécène des arts du cirque, la Fondation B.N.P.-Paribas, qui cherche à favoriser, depuis de nombreuses années, la diversité et l’expérimentation dans ce domaine. Aide à la création, soutien à la diffusion des spectacles et aux résidences d’artistes sont autant de moyens de favoriser le développement de la création contemporaine, aux côtés des autres partenaires institutionnels.

La Fondation B.N.P.-Paribas accompagne ainsi le parcours d’artistes issus d’horizons culturels et de disciplines multiples, des groupes acrobatiques à la magie nouvelle, en passant par d’autres qui prennent le risque d’innover. Elle porte également une grande attention au développement de leurs publics en France et à l’international, et contribue, ainsi, à la mise en partage d’un cirque à la fois exigeant et accessible. Il était donc logique que l’engagement se pérennise aux côtés de la Biennale internationale des arts du cirque : sur un budget de 1,8 million, l’apport de la Fondation B.N.P.-Paribas représente 120 000 €.

Ces dernières années, plusieurs compagnies programmées ici ont déjà reçu son concours : la Cie Cahin-Caha, CirkVost, Kitsou Dubois, Cirque Ici / Johann Le Guillerm, les Colporteurs. Un engagement qui porte toujours ses fruits aujourd’hui. Quand on voit la qualité de la relation avec chacun, on n’a aucun doute sur la valeur du compagnonnage : écoute, soutien et confiance forment la signature de l’implication. Cette année, la Fondation B.N.P.-Paribas accompagne toujours le danseur-acrobate Yoann Bourgeois (Minuit), le Groupe acrobatique de Tanger (Halka), la funambule Tatiana‑Mosio Bongonga et sa compagnie Basinga. D’excellents choix.

Quel développement depuis la première édition ! Parmi les autres changements : l’installation de l’emblématique Village chapiteaux, non plus au J4, le parvis du Mu.C.E.M. (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), mais sur les plages du Prado. En bord de mer, les toiles aux couleurs vives face à l’horizon et les mâts pointés vers le ciel sont une magnifique invitation au voyage. Clé de voûte du festival, le village abrite cinq espaces consacrés à la création et aux rencontres, pour passer de beaux moments en famille ou entre amis, dont trois chapiteaux dédiés aux spectacles, le Magic Mirror, espace convivial où se restaurer et un chapiteau consacré aux activités ou ateliers. Décidément, rien de tel que se laisser surprendre, au cœur de l’hiver, par ces rendez-vous susceptibles d’ouvrir de nouveaux possibles ! 

Léna Martinelli


2e Biennale internationale des arts du cirque

Du 21 janvier au 19 février 2017

Site : http://www.biennale-cirque.com/fr/

Programme : http://www.biennale-cirque.com/fr/programme

Lieux : http://www.biennale-cirque.com/fr/les-lieux#3/-43.45/-90.62

Points informations et réservations :

  • www.biennale-cirque.com
  • Village chapiteaux : ouverture du site 1 heure avant le début du 1er spectacle) • plage du Prado • avenue Pierre‑Mendès‑France • 13008 Marseille
  • l’Office du tourisme de Marseille, du lundi au samedi de 9 heures à 19 heures, le dimanche de 10 heures à 17 heures • 11, la Canebière • 13001 Marseille
    www.marseille-tourisme.com

Certains spectacles sont également disponibles à la réservation sur les réseaux suivants :

Tarifs :

  • De 10 € à 22 €
  • Pass curieux – 3 spectacles : 42 €
  • Pass gourmand – 5 spectacles : 70 €
  • Pass journée – 3 spectacles : 49 €
  • Pass famille – de 48 € à 58 €

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=sMOPkC5jdNY

Photo de une : Village chapiteaux © Sarah Meneghello

Lire aussi Concerto pour deux clowns.