« Comme il vous plaira », de William Shakespeare, La Pépinière théâtre à Paris

« Comme-il-vous-plaira-Leleu » © François Fonty © François Fonty

Ode à la comédie 

Par Bénédicte Fantin
Les Trois Coups

Fidèle à son obsession du rythme, la metteuse en scène Léna Bréban offre une version fougueuse et musicale de la comédie de Shakespeare « Comme il vous plaira », dans une adaptation modernisée de Pierre-Alain Leleu.

On a récemment pu savourer le travail de Léna Bréban à La Comédie Française dans son adaptation du roman d’Hector Malot Sans famille. Sa mise en scène pleine d’humour donnait une nouvelle ampleur au récit initiatique du jeune Rémi. Si Léna Bréban parvient à insuffler de l’humour au cœur du mélo, on ne s’étonnera pas de la voir assumer avec talent la carte de la franche comédie !

C’est le cas dans cette adaptation de la pièce de Shakespeare à l’intrigue rocambolesque à souhait. Le pitch même de la pièce ressemble à une vaste blague : « Un jeune Duc, après avoir banni son grand frère, le vieux Duc, décide de bannir sa nièce Rosalinde, la fille du vieux Duc. Mais Célia, la fille du jeune Duc, se considérant comme la sœur de Rosalinde, la fille du vieux Duc, s’enfuit avec elle dans la forêt à la recherche du vieux Duc. Poursuivie par le jeune Duc, Rosalinde, la fille du vieux Duc, se déguise en homme, et Célia, la fille du jeune Duc, en bergère. Le vieux Duc, le jeune duc, la fille du vieux Duc, la fille du jeune Duc, les amis du vieux Duc, les amis du jeune Duc, tout ce petit monde se retrouvent donc dans la forêt des Ardennes ! CQFD. La couleur est annoncée : la tonalité sera définitivement comique.

Un enthousiasme communicatif

Afin de mettre à distance la complexité de l’intrigue, la mise en scène fait la part belle au jeu dans son sens premier. Les comédiens s’amusent au plateau et leur enthousiasme est communicatif. Leur jeu est presque clownesque notamment lors des scènes en duos. Le tableau initial de Rosalinde (Barbara Schulz) et Célia (Ariane Mourier) en offre un parfait exemple. Les comédiennes facétieuses renouent avec un état proche de l’enfance et provoquent l’hilarité du public. On salue d’ailleurs l’intelligence de la metteuse en scène qui a confié les rôles dits de « jeunes premières » – traditionnellement réservés à de très jeunes femmes – à deux comédiennes aguerries dont le talent est sans âge.

Les sept autres comédiens de la distribution ne sont pas en reste : Lionel Erdogan, Pierre-Alain Leleu, Eric Bougnon, Léa Lopez, Adrien Urso, Adrien Dewitte et Jean-Paul Bordes brillent par leur talent comique et leur sens musical. Car la mise en scène offre une place prépondérante à la musique. Dès que la joyeuse troupe investit l’espace de la forêt des Ardennes, les chansons au coin du feu, façon camp scout, vont bon train et la cadence ne décélèrera pas jusqu’au final. Le public ne peut rester de marbre face à un tel entrain. Certains iront même jusqu’à pousser la chansonnette !

Bénédicte Fantin


Comme il vous plaira, de William Shakespeare

Adaptation : Pierre-Alain Leleu

Mise en scène : Léna Bréban

Collaboratrice artistique : Axelle Masliah

Scénographie : Juliette Azzopardi assistée de Jean-Benoit Thibaud

Costumes : Marion Rebmann

Lumière : Denis Koransky

Sons/arrangements : Victor Belin et Raphaël Aucler

Coach vocal : Dominique Martinelli

Avec : Barbara Schulz, Ariane Mourier, Lionel Erdogan, Pierre-Alain Leleu, Eric Bougnon, Léa Lopez, Adrien Urso, Adrien Dewitte et Jean-Paul Bordes

Durée : 1 h 50

Teaser vidéo

Photo : © François Fonty

La Pépinière théâtre • 7 rue Louis le Grand • 75002 Paris

Jusqu’au 30 avril 2022, du mardi au samedi à 21 heures, le dimanche à 15 heures

De 12 € à 54 €

Réservations : 01 42 61 44 16


À découvrir sur Les Trois Coups :

Roméo et Juliette, de Paul Desveaux, par Bénédicte Fantin

Beaucoup de bruit pour rien, de Maïa Sandoz et Paul Moulin, par Bénédicte Fantin