« D’Alaska », de Sébastien Harrisson, Théâtre du Peuple ‑ Maurice‑Pottecher à Bussang

D’Alaska © Jean-Jacques Utz D’Alaska © Jean-Jacques Utz

Le lyrisme prosaïque de Sébastien Harrisson

Par Cédric Enjalbert
Les Trois Coups

Sous un air de festival, le Théâtre du Peuple programme cette année cinq spectacles. Commande a été passée à Carole Fréchette pour le spectacle de l’après-midi dans la grande salle. Dans la petite nouvelle salle, deux one-woman-show et un spectacle créé cet hiver à Bussang : « D’Alaska », de Sébastien Harrisson.

Sébastien Harrisson n’emploie pas les grands mots. Auteur de la courte pièce D’Alaska, créé dans une mise en scène de Vincent Goethals à Bussang cet hiver, il embrasse le réel des petits faits, dont il tire de grandes histoires. D’Alaska débute comme un fait-divers : une bibliothécaire est prise en otage par un jeune dans un bungalow de banlieue. Entre ces deux drôles d’oiseaux blessés par l’amour, le dialogue se noue, les rêves s’élaborent, les souvenirs s’enjolivent. Transparaît en filigrane un défaut de reconnaissance dont ce jeune homme et cette femme âgée ont souffert, qui les confine dans une discrétion dont seule leur improbable rencontre les libère. Par-delà les générations qui les séparent, ils ont en commun d’avoir aimé, elle une femme et lui, un homme.

Pas de thèse mais un dialogue enlevé et sensible, qui élève le prosaïque au lyrique, créant des échappées subreptices dans le cœur du texte. Peu à peu, les frontières spatiales et temporelles s’effacent, ou plus justement, se dilatent. Les deux personnages se prennent la main pour s’engager dans ces envolées sauvages qui n’ont rien de fanfaronnes. La complémentarité des personnages se retrouve dans l’interprétation de Marie‑Claire Utz, comédienne amateur de Bussang, et Sébastien Amblard (que l’on retrouve dans le rôle de Timothée, dans le Small Talk de Carole Fréchette). La pièce a été représentée dans la région la saison passée, elle sera reprise à Bussang en décembre, lors du Festival des Hivernales, un festival qui réchauffe le cœur de l’hiver. Notez non seulement le nom de la pièce – D’Alaska – mais aussi celui de son chaleureux auteur : Sébastien Harrisson. 

Cédric Enjalbert


D’Alaska, de Sébastien Harrisson

Mise en scène de Vincent Goethals

Avec Sébastien Amblard et Marie-Claire Utz

Photo : © Jean-Jacques Utz

Théâtre du Peuple – Maurice-Pottecher • 40, rue du Théâtre • B.P. 03 • 88540 Bussang

www.theatredupeuple.com

Réservations : 03 29 61 62 47

Du 20 juillet au 17 août 2014 à 11 h 45

Durée : 1 heure