« Extension », création collective du Cirque Inextrémiste, le Monfort à Paris

Extension © Jean-Pierre Estournet Extension © Jean-Pierre Estournet

Extra !

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Avec « Extension », le Cirque Inextrémiste prend de vrais risques. Un spectacle excentrique à partager en famille. Exceptionnel !

Après Extrémités et Inextrémiste : Extension. Mais jusqu’où iront ces fous furieux ? Le Cirque Inextrémiste porte bien son nom et son sous-titre : « cirque et réel à risques ». Ces artistes de haut vol osent l’impossible dans des numéros à fortes sensations, en ajoutant un nouvel agrès à leurs habituelles planches et bouteilles de gaz : une minipelle. Qui aurait pu penser que cet engin de chantier puisse porter des acrobates en équilibre, les envoyer dans les airs aussi sûrement qu’un trampoline ?

Dans cette aventure hautement acrobatique, la tension est à son comble. Entre volées et coups bas, ces adeptes de la sarbacane sont vraiment borderline n’hésitant pas à se mettre en danger pour entraîner les autres jusqu’à la limite de l’accident. Non, vraiment, ils exagèrent. Attention ! Cardiaques s’abstenir.

Tout commence mal avec chutes à gogo. Ça ricane dans la salle, même lorsque c’est le pote handicapé qui est éjecté de sa chaise roulante. Petits meurtres entre amis… Mais le rire explose avec le renversement de situation, car, la mécanique à la rescousse, le bouc émissaire reprend le dessus. Le voilà en train de mener son monde par les dessous, à l’aide de cet engin de chantier de malade. Véritable exosquelette, celui-ci devient son prolongement. Sacré tour de force : le tétraplégique se transforme un porteur surpuissant ! À mobilité réduite – quoique – mais certainement pas à court d’idées, le bonhomme. Ici, l’humour est féroce. Et le rire, un exutoire à la peur.

Yann Ecauvre, Rémi Lecocq et Jérémy Olivier (ou Sylvain Briani‑Colin) ne manquent pas d’audace, pratiquent l’impensable. Logique, donc, qu’ils jouent aussi avec le public. Ils n’hésitent pas à inviter les dames, dans la force de l’âge, pas du tout complices. Empoignées, elles se laissent volontiers embarquer. Pour l’amour du risque ? Culottés, ces garnements ! Le Cirque Inextrémiste bouscule les tabous. Il transgresse aussi les règles de la bienséance. On comprend mieux la liste des interdits comme entrée en matière et leur incitation à la désobéissance. Et dans notre société policée, qu’est-ce que ça fait du bien !

Spectacle de haut vol

Pas « politiquement corrects », ces diablotins sont malgré tout bien élevés, avec un vrai sens de l’équilibre : ils manient les grossières planches en bois comme des mikados, répartissant leur poids avec une précision d’horloger, décalant les grosses bombonnes de gaz d’un chouia pour éviter la catastrophe. Ces prouesses exigent une force herculéenne. Tous trois font fi des lois de la gravité dans des figures inventives, des numéros originaux à l’antithèse des spectacles esthétisants.

Ces gaillards-là font dans le trash, mais sont au plus près de la réalité. Dans notre société, prétendument civilisée, la dure loi de la jungle ne s’applique-t-elle pas à tous et avec plus de violence, encore, à l’égard des handicapés ? Dans le spectacle, chacun de leur mouvement, chaque expiration est moins liée à la structure bancale et éphémère sur laquelle les acrobates sont juchés qu’à un éventuel faux pas de celui duquel ils dépendent à ce moment-là. En racontant cette histoire où les individus sont en étroite corrélation, où seules la solidarité et l’écoute aux autres permettent la survie du groupe – plutôt que l’exclusion –, ce sont des valeurs humanistes que ces hommes exceptionnels brandissent, non pas en étendard, mais avec impertinence. Qu’ils ne s’assagissent surtout pas ces extrémistes de tout poil, qu’ils continuent ainsi à jouer avec nos nerfs. In extremis et in extenso

Léna Martinelli


Extension, création collective du Cirque Inextrémiste

Sur une idée de Yann Ecauvre

Cirque Inextrémiste • Les Moussais • 36230 Saint-Denis-de-Jouhet

Contact : Jérôme Souchet

Tél. 06 52 74 32 70

Courriel : apdm.inextremiste@gmail.com

Site : http://www.inextremiste.com

Avec : Yann Ecauvre, Rémi Lecocq, Jérémy Olivier ou Sylvain Briani‑Colin

Regard artistique : Stéphane Filloque

Régie lumière et générale : Sébastien Hérouart

Régie son : Frédéric Guillaume

Photo : © Jean-Pierre Estournet

Théâtre Monfort • 106, rue Brancion • 75015 Paris

Réservations : 01 56 08 33 88

Site du théâtre : http://www.lemonfort.fr

Du 17 au 22 décembre 2015, les 28 et 29, 31 décembre 2015 et le 2 janvier 2016 à 20 h 30, les mercredis, du 26 au 27 décembre et du 2 au 3 janvier à 16 heures, relâche le 1er janvier et les dimanches

Durée : 1 heure

25 € | 16 € | 8 €

Tout public à partir de 6 ans

https://vimeo.com/146112438

Tournée :

  • Les 30 et 31 janvier 2016, L’Équinoxe, scène nationale, Châteauroux (36)
  • Du 4 au 6 février 2016, La Filature, Mulhouse (68)
  • Le 27 février 2016, Oesia, Notre-Dame-d’Oé (37)
  • Du 1er au 3 mars 2016, Théâtre des Salins, Martigues (13)
  • Le 19 mars 2016, Brétigny-sur-Orge (91)
  • Le 8 avril 2016, Scène nationale de Mâcon (71)
  • Le 27 mai 2016, Théâtre de Rungis (94)
  • Les 2 et 3 juillet 2016, Festival Rues & vous, Valbonne (06)
  • Les 24 et 25 septembre 2016, Fête des vendanges, Bagneux (92)

Reprise

Théâtre de Saint‑Quentin-en‑Yvelines • place Georges‑Pompidou • C.S. 80317 • 78054 Saint‑Quentin-en‑Yvelines

www.theatresqy.org

Spectacle vendredi 31 mars et samedi 1er avril 2017 à 20 h 30

Réservation au 01 30 96 99 00

Tarifs : 12 € à 22 €