« Furie », de et avec Jérôme Rouger, le Lucernaire à Paris

« Furie » © Damien Bossis

« Mais comment peut-il oser faire ça ? »

Par Anne-Laure Fournier
Les Trois Coups

Si vous avez envie de voir autre chose que le tout-venant, d’assister à l’inattendu, ce spectacle vous séduira. Attention en revanche aux âmes conformistes, déroute assurée !

Tout commence dans une petite salle du Lucernaire alors que les spectateurs s’installent. Des annonces se font en voix off. Pas question d’entendre ici l’éternelle demande d’extinction de votre portable, vous obtiendrez plutôt des informations sur votre voisin… Mais je ne vous en dis pas plus…

Les lumières s’éteignent, on s’attend à ce que le rideau s’ouvre. Tout faux. Un homme tout penaud, venu du fond de la salle, s’avance sur scène. Il nous félicite, nous public, pour notre entrée en salle, jugée admirable. Le spectacle a déjà commencé. Toute la magie de ce spectacle repose sur son secret. Je me garderai donc bien de le révéler.

L’unique comédien en scène, l’auteur de ce spectacle, nous emmène avec lui dans une « loufoquerie réaliste ». Cela vous paraît inapproprié, inexact, paradoxal ? Effectivement. Comme ce spectacle. Jérôme Rouger nous emmène dans tous nos contresens, utilise tous les contre-pieds. D’abord dans les mots, puis dans nos actes eux-mêmes. Il nous les offre de manière si subtile que l’on rit à des propos jugés infâmes, ou du moins pas politiquement corrects, qui rappellent parfois Pierre Desproges. À partir du « rien », il révèle des vérités profondes sur l’évolution de notre société. On se dit : « Quelle horreur ! » Puis, une seconde après : « Mais il a raison ! »

Il agit comme personne n’oserait agir sur scène. Il renverse tous les schémas habituels. C’est bizarre, étrange, inaccoutumé, et drôle, tellement drôle. J’imaginais durant le spectacle ce que pouvaient penser les autres spectateurs. « Mais comment peut-il oser faire ça ? » Néanmoins, les rires ne s’arrêtaient jamais.

On en sort avec une merveilleuse bouffée d’oxygène, le sourire aux lèvres, créé par cet homme sympathique, que l’on soutient jusqu’au bout. On se sent stimulé par cette imagination débordante. Une sensation rare. 

Anne-Laure Fournier


Furie, de et avec Jérôme Rouger

Mise en scène : Jean-Pierre Mesnard

Avec : Jérôme Rouger

Bande-son : Laurent Baraton

Lumières : Cédric Ridouard

Photo : © Damien Bossis

Le Lucernaire • 53, rue Notre-Dame-des-Champs • 75006 Paris

Réservations : 01 45 44 57 34

www.lucernaire.fr

Du 5 décembre 2007 au 18 janvier 2008 à 19 heures

Durée : 1 heure

Plein tarif 20 € | tarif réduit 15 € | tarif enfant 10 €