« Jazz Club et talons aiguilles », de Sweet System, Sentier des Halles à Paris

Jazz Club et talons aiguilles © Jérôme Prébois

Drôles de dames

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

« Jazz Club et talons aiguilles » : un spectacle musical de haut vol où le jazz rime avec féminité et humour.

Ces trois chanteuses-là sont diablement félines. Elles ont aussi du chien. La blonde est sensuelle, la brune sensible et la rousse piquante. Inspirées des sisters groups des années 1930 et au glamour hollywoodien de la décennie suivante, elles posent un regard tendre et coquin sur les hommes, les femmes et leur vie pittoresque d’étrangères à Paris. Car la première est hollandaise, la deuxième norvégienne et la troisième américaine.

Fondé en 1994, à l’initiative de Martineke Kooistra, Sweet System propose un jazz ouvert, mélange de grands standards, de compositions, de reprises pop en jazz, tout en gardant une bonne proportion de swing. Grand prix des Révélations 2004 au Festival d’Antibes ‑ Juan‑les‑Pins, le trio vocal féminin a sorti son album Living in Paris chez Black & Blue. L’occasion de présenter Jazz Club et talons aiguilles au Sentier des Halles, après sa création en 2015. Et de quoi conquérir la capitale !

Jazz Club et talons aiguilles © Jérôme Prébois
Jazz Club et talons aiguilles © Jérôme Prébois

Jazz, charme et humour

Martineke Kooistra possède littéralement le rythme et le show dans la peau, tandis que la pétillante Fanny Werner est irrésistible et que Keri Chryst a une voix « plus douce que le caramel ». Accompagnées d’un contrebassiste et d’un pianiste chevronnés, elles évoluent, avec humour, grâce et dérision, dans ce spectacle de haut vol.

Tout en voix et en jambes, elles interprètent les tubes des années 1920 aux standard des années 1970 : Ray Charles, Charlie Parker, John Coltrane… Du jazz, bien sûr, mais pas seulement. Outre le drôle Spiderman de Charlie Mingus et le classique Moody’s Mood for Love de James Moody réinventé, on a aimé les très osées Nuits d’une demoiselle de Colette Renard et un génial Because des Beatles a capella.

Jazz Club et talons aiguilles © Jérôme Prébois
Jazz Club et talons aiguilles © Jérôme Prébois

La programmation musicale est éclectique et bien huilée, les versions sont originales, les harmonies vocales inventives, les scats ciselés.

L’argument de départ (trois chanteuses se retrouvent pour donner un concert dans un club de jazz, avec des intermèdes sur leurs déboires) est un peu mince, mais Flannan Obé a réalisé une mise en scène décalée qui ne manque pas de rythme.

Un brin de folie, un zeste d’autodérision, beaucoup de virtuosité : voilà de quoi passer un excellent moment en bonne compagnie. 

Léna Martinelli


Jazz Club et talons aiguilles, de Sweet System

Sweet System

Site : https://www.sweetsystem.fr

Contact : Arts et Spectacle Production

Tél. 01 43 40 60 63

Courriel : arts-spectacles-prod@wanadoo.fr

Site : www.arts-spectacles-prod.com

Imaginé par : Martineke Kooistra

Mise en scène : Flannan Obé

Avec : Keri Chryst, Martineke Kooistra, Fanny Werner (chanteuses), Patrick Cabon ou Rémi Toulon ou Ludovic Allainmat (piano), Bruno Rousselet ou Samuel Hubert (contrebasse)

Masques : Jef Castaing

Lumières : Stéphane Balny

Photos : © Jérôme Prébois

Sentier des Halles • 50, rue d’Aboukir • 75002 Paris

Réservations : 01 42 61 89 90

Site du théâtre : http://lesentierdeshalles.fr

Du 5 novembre au 31 décembre 2016, samedi et dimanche à 17 heures

Durée : 1 h 15

15 €

Tournée :

  • Le 22 novembre 2016, à Franconville (95)
  • Le 18 mars 2017, à Châteaurenard (13)
  • Le 11 avril 2017, à Sion (Suisse)
  • Le 2 juin 2017, à Montceau-les‑Mines (71)

Teaser : https://www.youtube.com/watch?v=wcuvb75plmM