Jazz sous les pommiers 2015, à Coutances, nº 2

Toni Green © Jean-François Picaut

De la soul musclée

Par Jean-François Picaut
Les Trois Coups

Jazz sous les pommiers à Coutances (Manche) a déjà accueilli les Malted Milk en 2011. Les revoici associés à la chanteuse américaine Toni Green pour un voyage au cœur de la soul.

Les lecteurs des Trois Coups connaissent bien les Malted Milk, ce groupe nantais qui a choisi d’ancrer son travail dans le blues et la soul du sud des États-Unis. Depuis un an et demi environ, ils se sont adjoint la chanteuse Toni Green, originaire de Memphis (Tennessee), baignée dans l’univers de la southern soul des années 1970 et lauréate du prestigieux Southern Soul & Blues Award. Une référence.

Les qualités vocales et scéniques de l’artiste américaine apportent au groupe français une dimension nouvelle et viennent parfaitement compléter ses qualités musicales.

Toni Green, grande femme très dynamique sur scène, est dotée d’une voix puissante à l’amplitude non négligeable. Son sens du rythme est évidemment impeccable, et elle brille dans les morceaux rapides. Excellente également dans le registre dramatique, elle sait procurer de la profondeur aux ballades et sa gestuelle très expressive (visage et bras) donne une vie intense à tout ce qu’elle interprète.

Un grand show

Elle n’hésite pas non plus à faire le spectacle. Elle danse, arpente la scène pour interpeller le public ou les musiciens et envoie des baisers dans la salle ou désigne des spectateurs pour qu’il viennent lui toper dans la main. Bref, c’est un grand show !

À la tête du Malted Milk, Arnaud Fradin, son fondateur et leader historique, est largement dispensé du chant. Il n’en peut que mieux se consacrer à son jeu de guitare, et nul ne songerait à s’en plaindre. Il a toujours été un bon guitariste. Désormais, on peut affirmer qu’il est excellent, et ses solos sont fortement applaudis. Il a parfaitement assimilé les leçons d’une longue fréquentation des musiciens sudistes américains.

L’orchestre, bien en place, joue une musique gorgée de couleurs, et chacun des instrumentistes tient sa partie avec bonheur. On distinguera les cuivres pour leur dynamisme et leur présence scénique, tout spécialement Vincent Aubert (trombone).

Pour ceux qui n’auraient pas la chance de voir Toni Green et les Malted Milk, il reste le secours du disque : Milk & Green (Nueva onda Records / Harmonia mundi, 2014). Le festival, lui, continue son chemin et demain ce sera la traditionnelle journée des fanfares, tous les billets sont déjà vendus. 

Jean-François Picaut


Milk & Green, par les Malted Milk et Toni Green

Avec : Arnaud Fradin (guitare, voix), Toni Green (voix), Éric Chambouleyron (guitare), Igor Pichon (basse), Richard Housset, (batterie), Damien Cornelis (claviers), Pierre‑Marie Humeau (trompette) et Vincent Aubert (trombone)

Photo de Toni Green : © Jean-François Picaut

Festival Jazz sous les pommiers, Coutances (Manche)

34e édition

Du 8 au 16 mai 2015

www.jazzsouslespommiers.com

Renseignements : 02 33 76 78 50

Billetterie : 02 33 76 78 68