« la Fille de la lune », de Patrick Huysman et Susan Yeates, domaine d’O à Montpellier

Viser la lune

Par Dominique Dessein
Les Trois Coups

Dans le cadre du festival Saperlipopette, au domaine d’O, la compagnie Sac à dos vous emmène en voyage dans la lune.

« la Fille de la lune » © Philippe Jolet
« la Fille de la lune » © Philippe Jolet

Le festival Saperlipopette a 18 ans cette année ! Dans le parc départemental du domaine d’O, le week-end du 9 et 10 mai 2015, les enfants sont les rois. Accompagnés de leurs parents, ils arpentent les allées et les jardins, pique-niquent sous les grands pins ou parmi les oliviers, participent à des ateliers ludiques, et se précipitent pour écouter contes et concerts, pour rire aux plaisanteries des clowns et admirer les acrobates. Ces deux journées, particulièrement festives, permettent donc à tout un chacun de se retrouver et de partager de merveilleux moments de poésie. Les tribus se mélangent grâce au pouvoir magique du théâtre. Pour cette nouvelle édition, le festival a offert aux enfants une substantielle variété de spectacles.

La Fille de la lune en fait partie. Créée en 2014 par la compagnie Sac à dos, basée en Belgique, cette pièce est visible par les enfants à partir de 3 ans, mais elle pourra néanmoins intéresser les plus grands. En effet, les deux acteurs de la troupe racontent l’histoire d’un rapprochement entre deux petits êtres : un petit garçon qui vient du soleil, et une petite fille qui vient de la lune. Tout semble d’abord opposer ces deux créatures : ils vivent dans deux temporalités et donc dans deux espaces différents, et leur rencontre fortuite, due à la gourmandise mal placée d’un chat de gouttière, bouleversera leurs vies respectives.

Le soleil a rendez-vous avec la lune

Les deux marionnettes deviennent amis. Malgré leurs différences, elles apprendront à se connaître, à partager, entre mille petites choses, une tasse de thé, un jardin rempli de fleurs colorées, une table pour déjeuner… De ces échanges drôles et tendres vont naître non seulement une belle histoire, mais aussi un tableau de peintre aux traits délicats et aux teintes contrastées.

Dans le chapiteau où se joue ce spectacle, il fait noir, quand le soleil ne brille pas dans des lumières jaunes, ou lorsque la lune ne luit pas dans des reflets bleus. La crête du coq est rouge, mais l’animal pond des œufs, contre toute attente ! C’est que cette histoire est teintée de surréalisme, sous l’influence plastique d’un des plus célèbres artistes de ce mouvement, le peintre et sculpteur Joan Miró. Les objets qui peuplent cet univers onirique peuvent séduire le spectateur. En effet, la légèreté des mobiles à la Calder surprend et fascine. Ainsi, le récit invite davantage à une douce rêverie qu’il ne nous entraîne dans une aventure flamboyante, et les petits contemplatifs apprécieront cette chronique de tendre amitié… sans lui demander la lune. 

Dominique Dessein


la Fille de la lune

Auteurs, marionnettes : Patrick Huysman et Susan Yeates

Mise en scène : Didier de Neck

Cie Sac à dos • 78, rue Thomas-Vinçotte • 1030 Bruxelles

+32 (0) 495 808 842

Site : www.sacados.be/web/index.php

Courriel : info@sacados.be

Avec : Susan Yeates et Patrick Huysman

Assistant à la mise en scène, direction d’acteur : Manu Fardeau

Scénographie : Patrick Huysman et Marie Collard

Costumes : Justine Drabs

Accessoires : Dominique Guns

Éclairages, régie : Thibaud Decoene

Photo : © Philippe Jolet

Festival Saperlipopette • domaine d’O • 178, rue de la Carriérasse • 34090 Montpellier

Réservations : 0 800 200 165

Site du théâtre : www.domaine-do-34.eu

Samedi 9 mai et dimanche 10 mai 2015, à 12 h 30, 14 h 30 et 16 h 45 au domaine d’O

Samedi 23 mai 2015, à 15 h 15 et dimanche 24 mai 2015, 11 h 15 et 15 heures, à Sortie ouest, domaine de Bayssan, près de Béziers

Durée : 40 minutes

6 euros