« la Passe interdite », Café de la danse à Paris

la Passe interdite © D.R. la Passe interdite © D.R.

Il est né le divin album

Par Lise Facchin
Les Trois Coups

Nous ne chantons pas les louanges de Yanowski, nous les braillons ; et ce depuis plusieurs années. Une histoire de temps long, donc, cet effroyable tamis au travers duquel s’épuisent de nombreux talents. D’autant plus agréable donc d’annoncer la parution de son album chez Arties Records.

Du Limonaire à la salle Gaveau en passant par le Chien qui fume et le Café de la danse, chaque nouveau rendez-vous était à la hauteur du goût laissé dans les fumées du souvenir et les amarres du réel, invariablement rompues.

Pourtant, le chemin parcouru est immense, vertigineux, truculent aussi. On ne saurait dire que l’artiste a grandi ou mûri, mais il s’est sans nul doute déployé et ce avec une souplesse tenant du cheval – musculeuse, brillante et pétrie d’instinct – et dans l’œil, avec une gourmandise tout à fait rabelaisienne. Pour en revenir au spectacle et conclure, disons que celui qui n’a pas encore été se frotter à cette ambiance de cigarillo argentin et qui, pourtant, aime à se repaître de rêve, de magie et de mots, n’a plus qu’à cliquer sur le lien ci-après et réserver sa place ! 

Lise Facchin

Lire aussi Entretien avec Armelle Hédin, pour « le Cabaret extraordinaire ».


Café de la danse • 5, passage Louis-Philippe • 75011 Paris

Métro : Bastille

Tarifs : normal 26,4 € / réduit 15,8 € / groupe 20 € (à partir de 10 personnes)

http://www.cafedeladanse.com/yanowski-hugues-borsarello-et-samuel-parent/