« le Visiteur », d’Éric‐Emmanuel Schmitt, le Petit Louvre à Avignon

le Visiteur © Cassandre Sturbois

Un visiteur attendu

Par Cédric Enjalbert
Les Trois Coups

Très présent à Avignon cette année, Éric‑Emmanuel Schmitt est visible à travers « Oscar et la Dame rose », « la Nuit de Valognes » mais aussi « le Visiteur », mis en scène par Gildas Bourdet au Petit Louvre, jusqu’au 28 juillet à 18 heures.

L’on retrouve avec le Visiteur des questionnements récurrents chez Schmitt : Dieu et sa nécessité dans le monde humain, le rapport qu’entretient la croyance en son existence et nos comportements singuliers et collectifs.

Vienne, avril 1938, dans le bureau de Freud. Tel est le lieu de la rencontre, improbable mais pleine de promesses, entre le père de la psychanalyse et le « visiteur ». Un magicien, un fou, un rêve ou une production de son inconscient ? Dans tous les cas, une énigme. Entre Freud, malade et convié à quitter l’Autriche occupée, et cet importun débute alors un dialogue enlevé.

Alexandre von Sivers incarne un homme complexe, à la fois professeur Freud et vieillard malade ; Benoît Verhaert, un clown inspiré, un dandy un peu fou. Tous deux étincellent dans une interprétation fine et savoureuse. Les échanges sont brillants et pleins de verve, élégants, parfois ironiques ou mordants. La mise en scène, compte tenu des impératifs du Off, est efficace. Le bureau de Freud est tel qu’il se doit : tapis élimés, statuettes sur un bureau encombré et méridienne couverte d’un drap.

Tout cela est bien exécuté, mais sans surprise. Les dialogues sont « spirituels » comme chez Schmitt, le décor, le jeu et la mise en scène bien rôdés, mais sans âme. Un vernis philosophique recouvre cette production bien lisse et sans aspérités : on glisse sur le texte sans jamais s’y arrêter. La bonne facture de ce spectacle soigné et le talent manifeste des comédiens permettent toutefois de passer un bon moment avec un visiteur finalement très attendu. 

Cédric Enjalbert


le Visiteur, d’Éric‑Emmanuel Schmitt

Panache Diffusion • 76, avenue Coghen • 1180 ‑ Bruxelles

+32(0)3409330

www.panachediffusion.com

Mise en scène : Gildas Bourdet

Assistante : Élisabeth Lenoir

Interprètes : Alexandre von Sivers, Benoît Verhaert, Nathalie Laroche et Gérard Wauthia

Scénographie : Gildas Bourdet, assisté de Céline Rappez

Décor : Christian Guilmin et Thierry Dupont

Lumière : Laurent Kaye

Costumes : Céline Rappez

Maquillage : Sophie Carlier

Photo : © Cassandre Sturbois

Le Petit Louvre • 3, rue Félix‑Gras • Avignon

Réservations : 04 90 86 04 24

Du 6 au 28 juillet 2007 à 18 heures

Durée : 1 h 20

15 € | 10 € | 8 €