Les Attractions du Grand T, sous la direction de Patrick Boucheron, 7 mars 2015

Refaire l’histoire
du monde
en vingt-quatre heures

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups.com

Samedi 7 mars, dans le cadre des « Attractions du Grand T », la scène conventionnée de Loire-Atlantique propose « Nous autres, 24 heures pour refaire l’histoire du monde ou presque », une journée festive et savante consacrée à l’histoire avec une programmation originale à la croisée des arts et des savoirs. Une féconde rencontre entre l’histoire du monde et tout un monde d’histoires !

Que de rendez-vous insolites pour « Les Attractions du Grand T » ! Après « Le Grand Bazar des savoirs » en 2012, il s’agissait, l’année suivante, de Rencontrer l’animal. Une proposition décalée et néanmoins sérieuse « où l’on a vu ce que la danse, le théâtre, la poésie, la philosophie, les arts et les sciences doivent aux animaux (sans pour autant se priver de les manger) ». C’est à chaque fois l’occasion pour Le Grand T de faire peau neuve, le temps d’un jour ou deux. Chapelle devenue vivarium, parking transformé en cinéma de plein air, jardin changé en barbecue champêtre… L’an passé, les spectateurs pouvaient flâner d’un lieu à un autre, prêts à croiser pas mal d’êtres, y compris humains, au gré de leurs déambulations. Ils ont ainsi pu y voir des spectacles ou propositions artistiques en lien avec le thème, bien sûr, des balades poétiques, des expositions drolatiques, mais aussi des conférences engagées ou des conversations de haut vol, des expériences éthologiques, des ateliers menant sur les traces de la girafe, par exemple.

Cette année, Catherine Blondeau, directrice du Grand T, a souhaité réinventer notre rapport à l’histoire. Elle a invité le médiéviste Patrick Boucheron à être le commissaire de cette journée très particulière où les genres se mêleront pour approcher de différentes manières une seule et même question : en quoi l’histoire du monde peut-elle dire quelque chose de nos vies ?

Nous autres ? Toute une histoire

Cette journée commencera au musée d’Histoire de Nantes et se poursuivra au Grand T. De lecture en projection, d’atelier en table ronde, de spectacle en miniconférences, historiens, écrivains, comédiens et poètes viendront y raconter l’histoire du monde. Des chercheurs s’interrogeront sur les manières de faire l’histoire, la savante, celle qui s’appuie sur l’érudition et le dépouillement minutieux des archives ou des témoignages. Soucieux d’échapper aux pièges de la seule célébration des nations et des grands hommes, ils se risqueront néanmoins à une approche sensible d’une histoire au long cours qui croise celle des civilisations avec des destins individuels : « En conviant l’histoire du monde dans celle de nos vies, on fera l’expérience que c’est elle qui nous fait autres », explique Patrick Boucheron qui expérimentera un feuilleton enjoué pour traquer les autres en nous (Brèves histoires de nous en 4 épisodes). Ces historiens réfuteront donc pas mal d’idées reçues, mettront en branle l’imagination, dériveront par la case sensible avec le précieux recours de l’humour et de la poésie.

Pour les accompagner, deux des artistes associés au Grand T :
Wajdi Mouawad, qui sait comme personne mettre en présence le passé dans ses épopées, et Sébastien Barrier, autre formidable raconteur, bonimenteur à la faconde inimitable, orateur hors pair. En effet, l’histoire ne vaut que si elle est incarnée, engagée. Voici pourquoi elle doit nécessairement se frayer un chemin du côté des arts de la scène : « Les musées font parler leurs collections. Les historiens mettent nos vies en récit. Et les théâtres, de leur côté, sont des niches à histoire », clame Catherine Blondeau.

Lorsqu’un artiste et un historien se rencontrent, de quoi parlent-ils ? On le saura en écoutant Patrick Boucheron converser avec Wajdi Mouawad. La journée finira donc sur un plateau de théâtre (celui du Grand T), lieu par excellence de la représentation, miroir des complexités du monde global, avec la restitution subjective de cette journée par Sébastien Barrier (Extraction non filtrée). Bref, ce programme ambitieux s’annonce revigorant, car il devrait nous apprendre beaucoup sans jamais nous ennuyer. 

Léna Martinelli


Les Attractions du Grand T, sous la direction de Patrick Boucheron

Nous autres, 24 h pour refaire l’histoire du monde ou presque

Avec : Philippe Artières, historien, directeur de recherches au C.N.R.S. à l’École des hautes études en sciences sociales (L.A.H.I.C.-I.I.A.C.) ; François‑Xavier Fauvelle, historien et archéologue spécialiste de l’Afrique ancienne, directeur de recherches au C.N.R.S., directeur du laboratoire T.R.A.C.E.S. (université de Toulouse – Jean‑Jaurès) ; Sophie Wahnich, directrice de recherche au C.N.R.S., directrice de l’équipe Transformations radicales des mondes contemporains de l’I.I.A.C., spécialiste d’histoire de la Révolution française dans son rapport au présent ; António de Almeida Mendes, historien spécialiste de l’esclavage et des traites négrières de la première modernité (xivexvie siècles) et de l’histoire du premier Atlantique, maître de conférences en histoire moderne à l’université de Nantes ;
Wajdi Mouawad, comédien, metteur en scène, auteur et directeur artistique, artiste associé au Grand T ; Sébastien Barrier, auteur, comédien, artiste associé au Grand T

Le Grand T – scène conventionnée de Loire-Atlantique • 84, rue du Général‑Buat • 44000 Nantes

Château des Ducs de Bretagne – musée d’Histoire de la ville de Nantes • 4, place Marc‑Helder • 44000 Nantes

Réservations : 02 51 88 25 25

Site du théâtre : www.legrandt.fr

Samedi 7 mars 2015, de 9 h 30 à 23 heures

19 € | 9 € (buffet du soir offert)

Dossier « Nous autres »