« Les Événements », de David Greig, Théâtre Les Célestins de Lyon

Les événements4@EricDidym

Plongée dans l’actualité

 

Par Trina Mounier
Les Trois Coups

En programmant cette pièce du Britannique David Greig, le Théâtre des Célestins ignorait qu’il serait rattrapé par l’actualité. « Les Événements » dont il s’agit désignent en effet pudiquement des attentats terroristes qui nous ont touchés.

Dans le spectacle, ce ne sont pas les islamistes qui ont frappé, mais un homme qui cherche à atteindre « ceux qui ne sont pas d’ici » (une référence, sans doute, à Anders Behring Breivik). Ainsi, Claire, une jeune femme pasteur, échappe-t-elle à un attentat dans son église. Le personnage est interprété par Romane Bohringer, avec toute la retenue requise pour un tel rôle.

L’intrigue, refusant tout sensationnel, met en évidence les interrogations de Claire, son incompréhension, son incapacité à tourner la page, et sa fascination pour le jeune meurtrier. Dans sa quête de vérité, mais aussi dans son ressassement d’une réalité insoutenable, elle interroge les uns et les autres : son père, militant d’extrême droite, qui lui reproche chacun de ses engagements ; sa compagne qui l’a quittée faute d’exister face au drame ; le meurtrier lui-même, plutôt délirant, un peu chaman, et quelques autres encore.

Face à elle, c’est Matthieu Sampeur qui joue tous les rôles, changeant de personnage avec une facilité déconcertante. Ce comédien est réellement excellent. Sa sensualité féline, qui lui permet de se glisser dans la peau d’une jeune femme comme d’un vieillard, et sa présence, sont marquantes. Il pourrait n’être qu’un faire-valoir des émotions de Claire, mais la réserve et la soif de savoir de Romane Bohringer lui laissent à toute latitude pour occuper le plateau. Malgré la brièveté du spectacle, qui ne laisse que très peu de temps à chacun pour exister – quelques répliques tout au plus – Matthieu Sampeur donne à ces dernières du poids et de l’authenticité.

L’humanité en question

Claire est chef d’un chœur qui revêt une grande importance dans le spectacle. Chaque soir, les chants sont même confiés – et avec quelle générosité – à une chorale différente. Celle-ci a appris par cœur les chants, mais ne sait rien (ou presque) du contexte qu’elle va découvrir. C’est sans doute là que le bât blesse. Ces choristes apprentis comédiens sont curieux, manifestement ravis de l’expérience. Toutefois, ils sont un peu empruntés, surtout qu’ils passent une bonne partie du spectacle assis sur des estrades face aux spectateurs. Ne jouant qu’une fois ou deux, ils n’ont guère le temps de s’améliorer et, loin de les rendre plus vrais, cela leur ôte même de l’authenticité, de la spontanéité. Le paradoxe du comédien, sans doute…

Le spectacle, entrecoupé sans cesse par ces chants, a du mal à trouver son rythme, d’autant que pour mettre des images sur cette église, les personnages passent un temps non négligeable à déplacer les chaises. La mise en scène de Ramin Gray ne parvient pas à faire croire à cette histoire qui semble constituée de différentes séquences que rien ne relie vraiment entre elles. C’est vraiment dommage, car ce metteur en scène a de bonnes idées, sa direction d’acteurs est juste, son propos nous concerne tous, mais quelque chose ne « prend » pas et demeure artificiel. 

Trina Mounier


Les Événements, de David Greig

Mise en scène : Ramin Gray

Adaptation : Dominique Hollier

Avec : Romane Bohringer, Matthieu Sampeur et une chorale différente chaque soir

Compositeur : John Browne

Scénographie : Chloé Lamford

Son : Alex Caplen

Lumière : Sébastien Rebois

Assistant à la mise en scène : Yves Storper

Dramaturges : Oda Radoor, Brigitte Auer

Photo : © Éric Didym

Production : C.D.N. Nancy-Lorraine – La Manufacture, Les théâtres de la Ville de Luxembourg, Actors Touring Company (Royaume Uni)

Production déléguée : C.D.N. Nancy-Lorraine – La Manufacture

David Greig est représenté dans les territoires francophones par MCR, Marie-Cécile Renauld

www.paris-mcr.fr

En accord avec Front Step Ltd et Casarotto Ramsay & Associates, Dominique Hollier est représenté dans le monde entier par M.C.R.

Les Célestins de Lyon • 4, rue Charles Dullin • 69002 Lyon

04 72 77 40 00

www.theatredescelestins.com

Du 14 au 27 mai 2017 à 20 h 30, le dimanche à 16 h 30, relâche le lundi

Durée : 1 h 39

De 12 € à 23 €