« No One’s Here », de Piers Faccini, Théâtre du Nord à Lille

Piers Faccini © D.R.

Une « non-performance » douce et intimiste

Par Sarah Elghazi
Les Trois Coups

Le Théâtre du Nord continue ses fructueuses incursions dans le champ musical avec ce nouveau « concert au théâtre » dont l’invité et l’instigateur, ce soir, est Piers Faccini.

Chanteur-compositeur et guitariste hors pair, autant à l’aise sur les territoires balisés de la pop comme dans les métissages féconds avec les musiques du monde, l’artiste expérimente un concert-lecture de ses poèmes, récemment réunis en recueil.

Le titre indique le ton de la soirée, doucement décalée : No One’s Here, « Personne ici »… Le musicien, qui s’en explique d’entrée de jeu, ne fait que passer et ne sait pas encore ce que ces quelques jours de résidence vont donner. C’est à nous qu’il revient d’accompagner cette expérience, avec confiance et indulgence. Pas besoin cependant de trop faire appel à cette dernière : le public, visiblement constitué en grande partie de fidèles de l’artiste, est ravi de participer au test grandeur nature de cette formule inédite, bricolée et chaleureuse.

Aux antipodes du rockeur distant, le chanteur et musicien, assis sur un petit tabouret entouré d’instruments, au milieu du grand plateau dépouillé, se montre accessible, blagueur, timide et un peu ému. Tout en s’accordant, il nous dévoile un peu de la genèse de ce nouveau projet, une quête du silence et du rythme dans un désert d’Amérique latine… Et nous voilà partis avec lui dans un voyage impromptu, un laboratoire acoustique et poétique, qui fait se succéder courts textes introspectifs mêlant anglais et français, et diapositives sonores insufflées du blues malien comme des mélopées de Leonard Cohen et Ben Harper.

Scénographie raffinée

Cerise sur le gâteau, se déploie autour de lui une scénographie raffinée, constituée de panneaux découpés, conçue par son complice Erik Rehl, et inspirée de ses propres dessins et souvenirs. Elle est mise en valeur par une création lumières délicate et impressionniste : les verts sombres pour suggérer l’étendue et la profondeur des mers et des pensées, les rouges et ocres vibrants qui rappellent le sol craquelé par le soleil du désert, ampoules suspendues dans le vide comme la lampe du voyageur.

En souvenir de ce moment, qui sera peut-être voué à de futures tournées, le concept-album est disponible, fil rouge et bel objet qui mêle chansons et livres de poèmes. Un joli moyen de continuer à avancer sur la piste subtile du silence et de l’absence, des voyages qui n’en finissent plus, des errances sans itinéraire où l’on se perd et où l’on se retrouve… 

Sarah Elghazi


No One’s Here (Personne ici), de Piers Faccini

Poèmes et chansons de Piers Faccini

Interprétation : Piers Faccini

Scénographie : Erik Rehl

Production : Sébastien Zamora

www.piersfaccini.com/

Concert créé spécialement pour le Théâtre du Nord, en partenariat avec l’Aéronef à Lille, le Grand Mix à Tourcoing et les Inrockuptibles

Photo : © D.R.

Théâtre du Nord • place du Général‑de‑Gaulle • 59000 Lille

Réservations : 03 20 14 24 24 (du mardi au samedi de 12 h 30 à 19 heures) et sur www.theatredunord.fr

Création le lundi 25 avril 2016 à 20 heures

Durée : 1 h 20

20 € | 10 €