Nomination de Laurent Bayle, directeur général de la Cité de la musique‐Philharmonie de Paris

Communiqué

Annonce
Les Trois Coups

Sur proposition d’Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, en accord avec le maire de Paris Anne Hidalgo, le président de la République, François Hollande, a nommé le 30 mars 2016, Laurent Bayle, directeur général de la Cité de la musique-Philharmonie de Paris pour un mandat de cinq ans.

ministere de la cultureDirecteur général de la Cité de la musique à la Villette depuis 2001, et aux commandes de la nouvelle Philharmonie depuis son ouverture, Laurent Bayle s’est illustré par son approche novatrice de la musique en développant une programmation thématique de concerts, confrontant les différentes esthétiques, du baroque au contemporain en passant par le répertoire classique, le jazz et les musiques actuelles.

Dans la continuité de son action passée et avec l’engagement qui est le sien en faveur de la musique pour tous, il pourra ainsi poursuivre l’œuvre entreprise pour ouvrir à un public plus large de nouveaux horizons musicaux, notamment sur son territoire de proximité à Paris dans le XIXe arrondissement et les départements limitrophes.

Ce nouvel établissement, souhaité par l’État et la Ville de Paris, a été inauguré en janvier 2015 par le président de la République et le maire de Paris. Grâce à sa programmation de concerts, riche et ouverte à tous, à laquelle font écho les collections permanentes et les expositions temporaires du musée de la Musique, il a su attirer, au cours de sa première année d’existence, 1,2 million de visiteurs dont la moitié a assisté à des concerts, plus de 400 000 ont visité les expositions et près de 200 000 ont participé à une activité éducative destinée aux enfants et aux familles.

Diplômé de l’institut d’études politiques de Lyon, administrateur général de l’Atelier lyrique du Rhin en 1978, Laurent Bayle a créé, en 1982, le festival Musica, évènement international de musique contemporaine dont il a assuré la direction générale jusqu’à la fin 1986. Il devient alors directeur artistique de l’Ircam (Institut de recherche et coordination acoustique/musique, associé au Centre Pompidou), fondé et alors dirigé par Pierre Boulez, à qui il succédera en 1992.

Les Trois Coups


Ministère de la Culture et de la Communication

www.culturecommunication.gouv.fr