« Smoke and Mirrors », de The Ricochet Project, CIRCa, 29e festival de cirque actuel à Auch

« Smoke and Mirrors » © Kate Russell

Corps et âmes mêlés

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Coup de cœur pour « Smoke and Mirrors » de The Ricochet Project, découvert dans le cadre du festival CIRCa. On comprend pourquoi ce spectacle a remporté le Total Theatre Award 2015 du Meilleur Cirque à Édimbourg. Du cirque comme on l’aime, bien loin des habituelles « machines de guerre » américaines.

Un homme et une femme. Le début du monde ? Non, la fin d’un monde. Deux solitudes. Chacun tente de faire sa place, mais confrontés à leurs excès, ces deux‑là s’enferment dans leurs carcans respectifs. Pourtant, sans même se chercher, ils finissent par se trouver. Peau contre peau. Ensemble, y a‑t‑il plus de place dans le monde ? Yes we can !

Bousculer l’ordre établi parce que tout est encore possible… Dans un cirque intense et sans compromis, ce duo venu des États-Unis révèle les travers du rêve américain et la recherche du bonheur à tout prix. Et avec l’actualité, ce spectacle prend une résonance d’autant plus forte, même s’il n’est pas fait explicitement allusion aux élections américaines (et donc à la victoire du système qu’ils dénoncent indirectement).

Mise à nu

Ici, la routine abrutissante du capitalisme, on la ressent jusque dans nos tripes. Sur scène, emmêlés dans la froideur individualiste, à l’étroit dans une réalité où tout est calculs et résultats, cet homme et cette femme dressent un constat bien dramatique. Plutôt noir que blanc. Peu à peu, les personnages parviennent à se libérer de leurs chaînes. Ils dénouent les tensions imposées par leur travail pour atteindre un « vivre-ensemble » plus harmonieux. La clé du bonheur ?

Acrobaties aériennes et contorsions témoignent de notre façon de vivre et de la difficulté d’être relié l’un à l’autre. Au‑delà d’un système, le spectacle questionne donc nos modes de pensée qui en découlent. Depuis la peur et le repli sur soi, voire la tentation du suicide, jusqu’à la réconciliation. Dans un élan avide d’authenticité, les deux interprètes quittent costume et tailleur, se mettent à nu, chassent les illusions pour accéder à une vérité salvatrice. L’essence de soi. Donc de l’humanité.

C’est le cirque, mâtiné de danse et de théâtre, qui les aide à dissiper ces illusions, cet écran de fumée… « Trumpeuse » ! Sur un trapèze, autour d’une chaise, sur des cordes lisses, au sol, l’homme et la femme exécutent des gestes mécaniques. Puis, le mouvement gagne en fluidité dans du cirque aérien de haute volée. Nous sommes alors suspendus à leurs évolutions. Ils s’engagent corps et âmes mêlés et c’est d’une infinie poésie.

Venue du Nouveau-Mexique, dans le cadre d’une tournée en Europe, cette troupe a une vision singulière de la pratique circassienne. Cohdi Harrell est un danseur et trapéziste autodidacte. Sa partenaire, Laura Wilson, est une ancienne gymnaste et ballerine. Tous deux développent une approche acrobatique de la performance à travers l’improvisation. Ils habitent sublimement l’espace de leurs corps athlétiques.

Cette quête identitaire, en somme philosophique, revêt des atours oniriques. La force du propos, l’esthétique épurée et la beauté des numéros, tout cela contribue à l’intensité des émotions. Un spectacle haut en couleur. Du noir et blanc jusqu’aux tonalités chaudes de l’Amour. Avec un grand A. Oui, du grand Art ! 

Léna Martinelli


Smoke and Mirrors, de The Ricochet Project

Site de la compagnie : http://www.thericochetproject.com/

Contact : Nathalie Hébert

Tél. 514 992 13 01

Courriel : nathalie@thericochetproject.com

Site pour la diffusion : http://www.cirqueandsome.com/welcome

Avec : Cohdi Harrell et Laura Wilson

Lumières : Leticia Mar

Régisseur : Daniel Stote

Photos : © Kate Russel © Nancy Behall

Théâtre • 1, place de la Libération • 32000 Auch

Dans le cadre de CIRCa, 29e festival de cirque actuel à Auch

Réservations : 05 62 61 65 00

Site du festival : http://www.circa.auch.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=98&Itemid=251&lang=fr

Le 28 octobre 2016, à 17 heures, et le 29 octobre à 22 h 30

Durée : 55 min

19 € | 15 €

À partir de 14 ans

Teaser : https://www.youtube.com/watch?v=3GEeKP1gIZo