« Le Tartuffe ou l’Hypocrite », de Molière, la Comédie-Française à Paris

« Le-Tartuffe-ou-l’Hypocrite » © Jan Versweyveld

Une visitation de Tartuffe bluffante
Par Lorène de Bonnay
La scène du Français, qui fête le 400e anniversaire de Molière, nous offre un Tartuffe inédit, radical et envoûtant. La mise en scène novatrice d’Ivo van Hove s’appuie sur la version en trois actes de la pièce de 1664, reconstituée par le spécialiste Georges Forestier. Cette réinvention inestimable procure un rare plaisir.

« Le Ciel, la nuit et la fête » de Molière, cour minérale – université à Avignon

le-Ciel-la-nuit-et-la-fête-Molière-NTP

Un réjouissant divertissement de circonstance
Par Lorène de Bonnay
Le Nouveau Théâtre Populaire, inspiré par l’héritage de Jean Vilar, présente un marathon théâtral dont le festival a le secret. Trois comédies de Molière se succèdent, ponctuées par des intermèdes radiophoniques qui jettent des ponts entre le Grand siècle et aujourd’hui. Durant ce temps suspendu, tous « reliés », nous explorons justement les rapports entre l’Homme et le Ciel.

« Le Misanthrope », de Molière, mise en scène d’Alain Françon au Théâtre Dijon Bourgogne, mise en scène de Peter Stein au Théâtre Libre à Paris

Le-Misanthrope-Alain-Françon © Michel Corbou

Deux « Misanthrope », sinon rien !
Par Léna Martinelli
Voici l’occasion de comparer les versions de deux artistes importants : Peter Stein, avec Lambert Wilson dans le rôle titre, et Alain Françon, avec Gilles Privat. Deux lectures distinctes, dont le seul trait commun est d’avoir davantage utilisé le potentiel tragique du texte que sa force comique.

Focus Molière, saison 2019, France

Le Misanthrope-Rodolphe-Dana © Jean-Louis Fernandez

Molière revient !
Par Léna Martinelli
Classique intemporel, Molière demeure d’une saisissante modernité. En tout cas, les plus grands metteurs en scène s’y confrontent un jour ou l’autre. Pour notre plus grand plaisir.

« Le Malade imaginaire », de Molière, Théâtre de Paris

Victoire Bélézy, Daniel Auteuil et Aurore Auteuil dans « Le Malade imaginaire » – Mise en scène de Daniel Auteuil © Julien Panié

Daniel Auteuil, un malade en pleine forme
Par Maxime Grandgeorge
Pour son troisième spectacle en tant que metteur en scène, Daniel Auteuil s’empare du « Malade imaginaire » de Molière. Sa mise en scène classique, mais efficace, lui donne l’occasion de déployer tout son talent d’acteur et de mettre en avant celui de ses partenaires.

« Le Médecin malgré lui », de Molière et Charles Gounod, Opéra à Rennes

Le-Médecin-malgré-lui-Molière-Vincent-Tavernier

Dynamique, leste et léger
Par Jean-François Picaut
Chacun se souvient peu ou prou de Sganarelle, le médecin malgré lui, personnage principal d’un texte de Molière n’ayant guère quitté le programme des collèges. C’est cette pièce, « Le Médecin malgré lui », que Gounod choisit, en 1858, pour écrire son opéra-comique qui porte le même titre. L’Opéra de Rennes en fournit une version qui colle de très près à l’original.