« The Broadway Hollywood Picture Show », Théâtre de Bécherel

The Broadway Hollywood Picture Show © Jean-François Picaut The Broadway Hollywood Picture Show © Jean-François Picaut

Embarquement immédiat pour Hollywood

Par Jean-François Picaut
Les Trois Coups

On connaît la prédilection de la compagnie Art’Comedia pour la comédie musicale anglaise et américaine. Elle ouvre la saison 2016-2017 avec un nouveau spectacle qui allie la conférence, le cinéma et le concert.

Pour leur spectacle de rentrée, Véronique Martinez et Bertrand Larmet ont fait appel à Jacques Froger, spécialiste du cinéma et passionné par la comédie musicale américaine, qu’il connaît en véritable érudit et collectionneur. Le résultat, tout à fait plaisant, est une conférence illustrée et chantée.

The Broadway Hollywood Picture Show se propose tout simplement de nous brosser, en une heure trente environ, un panorama historique de la comédie musicale américaine, à la scène et à l’écran, des origines à nos jours. C’est une gageure direz-vous et vous aurez raison. Mais le pari est gagné !

Tout commence, bien sûr, par Singing’in the Rain, la chanson phare et le symbole de la comédie musicale hollywoodienne dans sa version avec Gene Kelly, et on termine avec Rent, comédie musicale rock de Jonathan Larson, adaptée de Puccini, la Bohème (1996-2008), The Book of Mormon de Trey Parker, Robert Lopez et Matt Stone (2011) et Hamilton de Lin‑Manuel Miranda (2015).

Que de surprises !

Chemin faisant, le spectateur aura eu l’occasion de se sentir en terrain familier. Et quoi d’étonnant ? Tant de chansons de comédies musicales signées de Cole Porter, des frères Gershwin, de Jerome Kern, de Leonard Bernstein, etc., sont devenus des standards de jazz repris par les plus grands jusqu’à Julie Andrews et Björk !

Mais que de surprises, aussi ! La plus saisissante à mes yeux est sans doute By a Waterfall (Footlight Parade, Lloyd Bacon, 1933), un ballet aquatique réunissant 300 nageuses, une prouesse ! On est étonné par la modernité de la mise en scène et de la prise vue aquatique. Mais on ne l’est pas moins par l’érotisme ambiant, sans aucune nudité évidemment mais avec quel pouvoir suggestif… Pour ne rien gâter, l’image projetée est ici excellente alors que, parfois, elle rappelle les projections en 16 mm des ciné-clubs d’antan.

Jacques Froger commente les extraits de films, les photos, les affiches qui sont présentés avec aisance, passion et une érudition sans faille, qui peut à certains moments s’avérer excessive pour des profanes, surtout quand son débit s’accélère. Il montre à juste titre que la comédie musicale, qu’on voit souvent comme purement frivole, s’inscrit toujours dans un contexte historique et un environnement social, qu’on pense à West Side Story, par exemple. Il introduit et commente aussi les chansons (intégrales ou en extraits) qui sont interprétées en solo ou en duo par Véronique Martinez (voix) et Bertrand Larmet (piano et voix). Véronique chante a cappella, de façon admirable, le début de Summertime, avant que ne commence le délicat accompagnement de Bertrand. Tous deux nous donnent une version très nuancée de Smoke Gets in Your Eyes, dont les plus anciens n’ont pas oublié la version (1958) des Platters, légendaire groupe américain, coqueluche des discothèques européennes des années 1960. On regrettera seulement que, parfois, le léger écho sur la voix de Véronique ne s’avère indiscret.

Une nouvelle fois, Art’Comedia fait mouche avec ce spectacle amené à tourner, il faut l’espérer, et à évoluer (pourquoi pas ?) vers des monographies. 

Jean‑François Picaut


The Broadway Hollywood Picture Show

Cie Art’Comedia

Avec : Véronique Martinez (chanteuse), Bertrand Larmet (pianiste et chanteur), Jacques Froger (maître de cérémonie)

Théâtre de Bécherel • 7, chemin de la Roncette • 35190 Bécherel

Le 30 septembre 2016 à 20 h 30

Réservations : 02 99 66 71 48

Site : www.theatredebecherel.fr

Contact : theatredebecherel@wanadoo.fr

Durée : 1 h 30

Tarifs : 12 € | 8 €

Photo : © Jean‑François Picaut