« Un riche, trois pauvres », de Louis Calaferte, Théâtre du Balcon à Avignon

Salle de spectacle

Trois tendres anges blancs

Par Vincent Cambier
Les Trois Coups

Une fois de plus, le sorcier Bruzat a frappé les trois coups ! Voilà un des plus beaux navires du Off, avec Calaferte et sa langue étincelante à la barre.

Flavie Avargues (femme-enfant), Marie Thomas (enfant-femme) et Nadine Béchade (femme-femme), trois tendres anges blancs d’une absolue cruauté, nous entraînent dans une sarabande insensée, drôle, absurde, parodique, tragique comme la vie même. On sort de ce tourbillon épuisé et ravi.

Ces extraordinaires comédiennes (éclairées magiquement par Franck Roncière) et leur démiurge redonnent somptueusement du sens à la vie. Et, comme le proclame le fraternel Monsieur Loyal Bruzat, n’oubliez pas, n’oubliez jamais : « L’obéissance est une maladie, la seule obéissance, c’est de vivre ! ». 

Vincent Cambier


Un riche, trois pauvres, de Louis Calaferte

Théâtre de la Passerelle • 4/6, rue du Général-du-Bessol • 87000 Limoges

05 55 79 26 49

Mise en scène et scénographie : Michel Bruzat

Avec : Flavie Avargues, Nadine Béchade et Marie Thomas

Lumières : Franck Roncière

Costumes : Dolorès Alvez

Accordéon : Christophe Dupuis

Préparation corporelle : Olivier Antoine

Théâtre du Balcon • 38, rue Guillaume-Puy • Avignon

04 90 85 00 80

À 14 heures, tous les jours