La Fabrik de l’Orchestre symphonique de Bretagne à Rennes

Grant Llewellyn en répétition © Jean‑François Picaut

Notre ancrage celtique

Par Jean-François Picaut
Les Trois Coups

L’Orchestre symphonique de Bretagne entend affirmer sa présence sur tout le territoire régional. Au-delà de la musique, il revendique un rôle pédagogique et culturel.

Marc Feldman, son administrateur général, le martèle : « L’Orchestre symphonique de Bretagne a trois missions. Il doit transmettre un patrimoine culturel, musical, partager les cultures et créer de la musique ».

La première mission est présente presque à toutes les pages du programme de la saison 2015-2016 où l’on retrouve les noms de Beethoven, Mozart, Chopin, Liszt, Schumann, Berlioz, Brahms, Fauré, Britten, etc. Ce que confirme Grant Llewellyn, le nouveau directeur musical : « Le fondement de notre travail, c’est la transmission du patrimoine classique. En parallèle, nous nous ouvrons au jazz, à la musique moderne ». Il est approuvé par Marc Feldman qui le formule autrement : « Le classique, je préfère dire l’orchestral, c’est notre socle. Mais la diversité et l’ouverture sont nécessaires. Et puis, en Bretagne, nous avons une spécificité, c’est notre ancrage celtique ».

Cet ancrage territorial et culturel est au cœur du partage évoqué par l’administrateur général. Il se traduit par la participation au Festival interceltique de Lorient (Morbihan) ou au Festival Polignac de Guidel (Morbihan), mais également par un programme Bill Whelan ou la soirée consacrée à Dan Ar Braz. Partager les cultures, c’est aussi associer la clarinette klezmer de David Krakauer à Mozart ou l’accordéon de Pascal Contet à l’Orchestre symphonique pour un concert latino-américain. Quant à la création, elle se manifeste par des commandes et des résidences, comme celle d’Ibrahim Maalouf, l’an passé.

Apporter la musique à tous les publics

Voilà pour la partie programmatique, mais l’orchestre ne se borne pas à cela. Il a à cœur d’aller à la rencontre, non seulement de son public mais de tous les publics, et de leur apporter la musique. C’est le rôle de La Fabrik. « Espace dédié aux actions culturelles et pédagogiques de l’Orchestre symphonique de Bretagne, La Fabrik est le lieu où l’on voit la musique se faire », dit Marc Feldman. C’est Anne Boubila, responsable de l’action culturelle, qui a pour charge de faire tourner La Fabrik.

Le bilan chiffré est impressionnant : plus de 7 000 scolaires touchés l’an passé (l’objectif de la saison, c’est 11 000), 140 établissements scolaires concernés, 26 établissements spécifiques accueillant des personnes éloignées des pratiques culturelles, dont des établissements hospitaliers et pénitentiaires, 57 intervenants dont 39 musiciens permanents ou invités de l’Orchestre, 106 master class et ateliers, etc.

Marc Mouginot est le premier basson de l’Orchestre symphonique de Bretagne. Cet artiste est aussi un sportif accompli, un marathonien. Désireux de faire partager au public sa passion pour la musique, il s’est lancé un défi audacieux, courir les 100 kilomètres de Millau, pendant ce mois de septembre et faire parrainer chaque kilomètre par des donateurs, des particuliers comme des sociétés. Tous les bénéfices reviendront à La Fabrik. Si l’on envisage un résultat de 20 000 €, l’objectif que s’est fixé Marc Mouginot, ce qui n’est pas utopique, cela représenterait deux années de financement du programme éducatif de l’Orchestre.

Comme on s’étonne de la disparition du festival Grand Air, cet été, Marc Feldman se veut rassurant. Ce n’est pas un coup d’arrêt à cet évènement dont les racines remontent à 1989. C’est une pause destinée à la réflexion après vingt‑cinq ans d’existence. Un des objectifs sera de voir comment ce moment peut drainer encore plus qu’aujourd’hui le public populaire du quartier. Il tient aussi à tranquilliser les habitants du Blosne. L’Orchestre ne les délaisse pas, il sera même plus présent que jamais au cours de la saison. 

Jean-François Picaut


Orchestre symphonique de Bretagne • 42 A, rue Saint-Melaine • B.P. 30823 • 35108 Rennes cedex 3

02 99 275 276

Site : http://www.orchestre-de-bretagne.com/-Francais-

Photo de Grant Llewellyn en répétition : © Jean‑François Picaut