« Qu’est‑ce que la dramaturgie », de Joseph Danan, a paru chez Actes Sud‐Papiers

« Qu’est-ce que la dramaturgie ? »
de Joseph Danan

Joseph Danan commence par un rappel historique des différentes conceptions du terme qu’il tente de définir dans cet essai, de Lessing à Dort en passant par Brecht. En effet, depuis Lessing, écrivain, critique et « dramaturge » allemand du xviiie siècle, il est question de dramaturge dans un autre sens que celui d’auteur dramatique. Le mot dramaturgie a deux sens : le premier qui concerne l’écriture d’un texte dramatique, et le second dont l’objet d’étude est à la fois très large et très concret.

Joseph Danan commence par replacer dans leur contexte et leur époque les grands traits de la pensée de Lessing lorsqu’il écrivit sa Dramaturgie de Hambourg (1769), alors même que la mise en scène n’existait pas encore. Puis, avec ou contre Bernard Dort, qui traduisit Lessing et écrivit en 1986 dans Théâtre/Public un article déterminant, « L’état d’esprit dramaturgique », il s’interroge sur l’objet d’étude du dramaturge : « Tout ce qui se passe dans le texte et tout ce qui se passe du texte à la scène ». Existe-t‑il des invariants inhérents à la pièce dont le metteur en scène ne pourra pas s’écarter ? Même si, depuis la naissance de la mise en scène, un texte et sa représentation ont une relation à la fois singulière et nouvelle, des modèles de représentation subsistent et la structure interne de l’œuvre ne peut être ignorée.

Des pièces sont prises en exemple dans le théâtre contemporain (Vinaver, Danis, Peyret, Danan) et illustrent les éclatements que subit aujourd’hui la notion de dramaturgie au sens 1 et, par conséquent, la diversité des champs d’action de la dramaturgie au sens 2. Il faut inventer de nouveaux modèles dramaturgiques face à des textes contemporains ouverts à tous les possibles. La définition au sens 2 ne cesse donc de se développer, au fur et à mesure que les modèles d’écriture dramatique traditionnels sont remis en cause et leurs structures éclatées.

dramaturgie

Riche de références et de questions fondamentales sur ce domaine théâtral en constante expansion, cet essai est une base de réflexion pour tout lecteur intéressé par l’évolution du théâtre contemporain, soit par sa pratique (étudiant, comédien, metteur en scène), soit par son suivi de l’actualité théâtrale contemporaine (spectateur passionné, dramaturge, critique, universitaire).

Né à Oran en 1951, Joseph Danan est écrivain, enseignant et dramaturge.

Maître de conférences à l’Institut d’études théâtrales (Paris III-Sorbonne-Nouvelle), où il enseigne la dramaturgie contemporaine. Il a écrit plusieurs essais : le Théâtre de la pensée (éd. Médianes, 1995), Éléments pour une histoire du texte de théâtre, en collaboration avec Jean‑Pierre Ryngaert (Dunod, 1997) ; il a contribué à Nouveaux territoires du dialogue (sous la direction de J.‑P. Ryngaert, Actes Sud-Papiers, coll. « Apprendre », 2005) et publie régulièrement dans les revues Alternatives théâtrales, Théâtre/Public, Études théâtrales, etc. Son parcours d’homme de théâtre est aussi lié au centre dramatique de Haute-Normandie, le Théâtre des 2‑Rives (à Rouen), dirigé jusqu’en 2007 par Alain Bézu qui a mis en scène plusieurs de ses textes. Pièces publiées : l’Éveil des ténèbres (Médianes, 1993), Passage des lys (Théâtre Ouvert, 1994), l’Enfance de Mickey (Médianes, 1997), Cinéma (Lansman, 2001), Sous l’écran silencieux suivi de Strette (Lansman, 2002), R. S/Z. Impromptu spectre (Théâtre Ouvert, 2002), Enquêtes du désir, trois pièces (Lansman, 2003), De la révolution (Actes Sud-Papiers, 2007).

Il a écrit dans la collection « Heyoka Jeunesse » chez Actes Sud-Papiers, les Aventures d’Auren, le Petit Serial Killer (2003), Jojo le récidiviste (2007) et À la poursuite de l’oiseau du sommeil (mars 2010).

Poète – récemment Vortex (L’Instant perpétuel, 2004) et A poème (L’Instant perpétuel, 2006) –, il est aussi romancier : Allégeance (Gallimard, 1992), Avant que la mort te ravisse (L. Mauguin, 1997).

Format : 10 × 19 cm

88 pages

10 €

Recueilli par
Les Trois Coups


Actes Sud‑Papiers • 18, rue Séguier • 75006 Paris

Tél. 01 55 42 63 00

http://www.actes-sud.fr

Actes Sud • le Méjan, place Nina‑Berberova • B.P. 38 • 13633 Arles cedex

Tél. 04 90 49 86 91