Rallye urbain, La Nuit du Cirque 2021, Pôle Cirque Le Mans

A-Sens-Unique-Oratorem © Aviva-Rose-Williams

Rallions la Nuit du Cirque !
Par Léna Martinelli
Pendant 72 heures, plus de 80 établissements culturels vont s’associer à cette 3e édition pour présenter plus de 200 rendez-vous, partout en France et à l’étranger. Le Pôle Cirque Le Mans en fait partie, avec une proposition originale : un rallye inédit dans la ville pour découvrir des formes courtes de spectacles aboutis ou en cours de création dans des lieux surprises.

« A simple Space », de Gravity and other Myths et « Der Lauf », du Cirque du Bout du Monde, festival du cirque actuel, à Auch

Der-Lauf-Cirque-du-Bout-du-Monde © Lena-Politowski

34e festival du cirque actuel : focus 1
Par Léna Martinelli
Le cirque est souvent synonyme de prouesses. Sans renoncer aux exploits, deux spectacles vus dans le cadre du 34e festival du cirque actuel, font pourtant l’éloge du fiasco à partir de défis incroyables. Conçu comme une « battle », « A simple Space » met en scène la faiblesse avec maestria, tandis que « Der Lauf » laisse l’aléatoire prendre le dessus. Notre coup de cœur de ce début de festival.

34e festival du cirque actuel, à Auch

Festival-cirque-actuel © CIRCa

La planète Cirque tourne bien rond à Auch !
Par Léna Martinelli
Voilà maintenant 34 ans que, chaque automne, la capitale gersoise s’habille aux couleurs du cirque actuel. Après une édition 2020 adaptée, mais qui a permis à ce « festival-filière » de malgré tout se tenir, le plaisir d’être ensemble est palpable. L’un des temps forts les plus renommés en Europe, dans ce secteur, le Festival CIRCa tient ses promesses.

« Le Grand Dégenrement », de Blaise Martin, Points communs à Pontoise

Le-Grand Dégenrement-Blaise-Martin-Camille-Boitel © Yuji Yamazaki

Quand le cirque, la danse et la musique rencontrent l’astrophysique !
Par Léna Martinelli
Dans cette impertinente cirque-conférence, trois générations de femmes musiciennes, danseuses et acrobates, brisent avec humour les clichés de genre, autour du scientifique Aurélien Barrau, complètement barré mais accessible, et du circassien Camille Boitel, bidouilleur génial dont on aime beaucoup l’univers décalé.

« Pour sortir au jour », d’Olivier Dubois, dans le cadre de Temps Danse 2021, Le Monfort à Paris

Pour-sortir-au-jour-olivier © Pierre-gondard

Ah ! La vie d’artiste
Par Léna Martinelli
Élu l’un des vingt-cinq meilleurs danseurs au monde en 2011 par le magazine Dance Europe, Olivier Dubois nous livre quelques beaux « restes ». Douze ans après avoir signé sa première chorégraphie, ce solo se veut une tentative de raconter une histoire de l’art (son histoire de l’art) en revisitant quelques-uns des 60 spectacles auxquels il a participé. Une traversée de sa carrière pleine d’humour et de tendresse.

« Work », de Claudio Stellato, dans le cadre de Temps Danse 2021, Le Monfort à Paris

Work-Claudio-Stellato © Pierre-Rigo

Complètement marteau !
Par Léna Martinelli
Détournant la pratique du bricolage, Claudio Stellato et son équipe de clowns acrobates nous livrent un bric a brac jubilatoire, où l’absurde le dispute à la fantaisie. Dans ce chantier mené tambour battant, le bricolage devient danse, cirque, concert et folie créatrice. En imbriquant corps et matière de manière si poétique, ces artistes-là cassent vraiment la baraque ! 

Temps Danse 2021, Le Monfort à Paris

Robot-l-amour-éternel-Kaori-Ito © Gregory Batardon

Dense !
Par Léna Martinelli
Comme chaque année, le Monfort entame sa saison avec un temps fort consacré à la danse. Cinq spectacles étaient à l’affiche de cette nouvelle édition, du 8 au 25 septembre. Une belle densité d’émotions artistiques.