Bienvenue chez Boris !
Par Léna Martinelli
La Route du Sirque de Nexon se déroule cette année du 14 au 22 août 2015. Pour commencer ce festival, rien de tel que « Un soir chez Boris », un spectacle décalé qui, d’emblée, met en joie. Un solo de cirque à partager.

Communiqué
La ville de Bayonne n’a pas souhaité reconduire la subvention qu’elle accordait à la manifestation. D’autres solutions intercommunales ont été recherchées. Elles n’ont pas abouti. Conséquence : pas de festival en octobre 2015. Et pas de perspectives sérieuses de le voir renaître un jour prochain.

« Ce qui importe, c’est de se parler »
Par Camille Bourleaud
La pièce « Des souris et des hommes », tirée du roman mythique de Steinbeck, s’invite à l’espace culturel du Pin-Galant à Mérignac. Sobre et dynamique, la mise en scène donne à voir l’être humain comme un amas de chair et d’os, de rêves et d’infortunes. Une merveille.

L’offensive de Jérôme Rouger
Par Claire Tessier
Au fil des rencontres avec différentes catégories de population, Jérôme Rouger a construit, testé, puis affiné son dernier spectacle. Des jeunes, des vieux, des chômeurs, des travailleurs, des « de gauche », d’autres « de droite » : ils vivent tous au travers de la gouaille de l’auteur et comédien…

Antigone n’est pas rééducable
Par Jean-Noël Martin
La mémoire, ça peut s’entretenir avec de la vitamine « T », comme théâtre. C’est ce que nous démontre Anton Kouznetsov. Rejouer l’évènement, c’est le donner à vivre, et quand on a vécu quelque chose, on « imprime » sans mal. Comme on le dirait d’une blessure, ici on suture de la mémoire.

« Trapèze » : remue-méninges
Par Claire Tessier
Le Moulin du roc, scène nationale de Niort, accueillait la Cie La Martingale pour l’intégrale de ses spectacles. L’occasion de découvrir deux régionaux de l’étape, Jérôme Rouger et Patrick Ingueneau dans « Trapèze ». Une très juste et très drôle interrogation sur la destinée de chacun.