« Dubas de haut en bas », Théâtre du Bourg‐Neuf à Avignon

Plateau théâtre

Un baiser au public

Par Vincent Cambier
Les Trois Coups

Du 7 au 29 juillet, la compagnie Mordicus présente « Dubas de haut en bas, les folles années du music-hall », dans le Off d’Avignon. Un duo réussi, entre rires et larmes.

Edwige Bourdy propose un hommage en chansons à Marie Dubas, cette grande interprète des Années folles. Je sens bien qu’elle chante respectueusement des titres tels que C’est toujours ça de pris, Quand je danse avec lui, Chagrin d’amour, C’est si bon quand c’est défendu, Mon légionnaire… Mais ce respect s’accompagne d’un zeste suffisant d’impertinence dans l’attitude et le phrasé, qui ôte toute obsolescence au spectacle. C’est ce qui fait le prix de ce Dubas‑là.

Il faut dire aussi que la comédienne Edwige est tout de suite . Sa présence souriante, humoristique, professionnelle sans excès, est soulignée par une voix juste, coquine, veloutée, onctueuse, qui se glisse facilement dans mes oreilles et fait vibrer les cordes de mon cœur.

Edwige Bourdy fait ainsi du corps à cœur avec le public, comme si elle lui donnait un baiser. Un baiser duveteux qui tatoue de tendres traces mordorées sur la joue. Un baiser qu’on n’oublie pas. 

Vincent Cambier


Dubas de haut en bas, « Les folles années du music-hall »

Cie Mordicus • 75000 Paris

Tél. | télécopie : 01 42 46 91 30

Contact : 06 86 80 49 76

http://edwigebourdy.com/

Presse-diffusion : Isabelle Lauranceau | 06 86 73 90 13

isabel-lauranceau@voila.fr

Administration : 06 11 87 88 31

m.pracca-mordicus@cegetel.net

Mise en scène et création lumière : Vincent Vittoz

Avec : Edwige Bourdy (chant) et Christophe Maynard (piano)

Costumes et accessoires : Michel Ronvaux

Coup de pied chorégraphique : Anne‑Marie Gros

Régie : Christophe Marc

Théâtre du Bourg‑Neuf • 5 bis, rue du Bourg‑Neuf • Avignon

Réservations : 04 90 85 17 90

Du 7 au 29 juillet 2006 à 22 h 30, relâche le 24 juillet (1 h 15)

14 € et 10 €