« la Voix des autres », de et avec Véronic DiCaire, le Casino de Paris

Véronic DiCaire © D.R. Véronic DiCaire © D.R.

Véronic « l’Incroyable Talent » DiCaire

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Talent exceptionnel, fraîcheur et humour, voilà comment résumer Véronic DiCaire qui offre, avec « la Voix des autres », un show qui réunit les plus grandes chanteuses en une seule voix. Et quelle voix !

« Elle est blonde, elle est belle, elle est sexy, elle chante bien, elle danse bien… elle fait chier. » Voilà comment Anne Roumanoff présenterait Véronic DiCaire, laquelle n’a pas son pareil pour imiter sa gouaille si particulière et son rictus irrésistible. L’humoriste française, pour un coup caricaturée, a de quoi être jalouse, car, en effet, cette femme aux mille et une voix a un incroyable talent.

Véronic DiCaire, qui a commencé à chanter dès l’âge de 15 ans, a un parcours exemplaire : très douée, la jeune Canadienne est vite repérée, fait les premières parties de plusieurs artistes (Lynda Lemay, Robert Charlebois…), remporte de nombreux prix. Véronic DiCaire joue alors dans des comédies musicales, fait de belles rencontres qui lui permettent de montrer ensuite la polyvalence de son talent. Chanteuse, comédienne, danseuse, animatrice, humoriste, imitatrice, elle connaît un succès foudroyant. Avec deux albums à son actif et les tournées, les galas, les émissions qui s’enchaînent, elle impressionne les stars qui l’invitent en première partie de leurs concerts, séduit le producteur René Angelil (fameux manager de Céline Dion), qui donne un sérieux coup de pouce à sa carrière, enthousiasme les publics qui lui réservent des standings ovations.

En 2010, c’est au tour des Français de l’accueillir à bras ouverts : elle est programmée à la Gaîté Montparnasse, puis passe à la Cigale, avant d’afficher complet à l’Olympia. Reconnaissance suprême pour tout artiste francophone. Maintenant, on la connaît bien de ce côté-ci de l’Atlantique, surtout depuis ses prestations, non pas dans « Incroyable talent », mais dans « X Factor », l’émission à succès de M6 où Véronic DiCaire est la coach préférée des jeunes artistes qui s’y produisent et la membre du jury favorite des téléspectateurs pour sa gentillesse et sa bonne humeur communicative.

Belle carrière que celle-ci ! Mais la chanteuse a décidé d’exploiter une autre facette de son talent : l’imitation qu’elle n’avait jusqu’alors exercée « que pour le fun », autrement dit pour amuser ses amis. Car c’est un peu par accident qu’elle découvre ce don extraordinaire : celui d’imiter la voix des chanteuses les plus douées de ces dernières années. Encouragée, elle propose un show qui suscite un tel triomphe au Québec qu’elle en propose une version française, avec un répertoire adapté.

Complètement Gaga

Dans cette performance vocale, Véronic DiCaire imite donc une quarantaine de voix, passant, avec une facilité déconcertante, des stars d’hier à aujourd’hui, des tonalités les plus graves (Patricia Kaas) aux plus aiguës (Mylène Farmer). Elle excelle dans l’imitation de ses compatriotes : les deux Diane, bien sûr (Dufresne et Tell), ou encore Natacha Saint‑Pierre. Mais, parfaitement bilingue, comme tous les artistes canadiens, elle parodie aussi bien des francophones que des Américaines, comme Lady Gaga, qu’elle adore.

D’un point de vue technique, c’est d’une perfection absolue. À tel point qu’on peut fermer les yeux, on s’y croirait. Rien ne semble effrayer Véronic DiCaire. Pas même un duo entre Maurane et Céline Dion sur Quand on n’a que l’amour de Brel. Excusez du peu !

Un regard, une posture, un geste et parfois une perruque ou un accessoire : le portrait est croqué. Quel sens de l’observation ! D’emblée, on reconnaît la mèche rebelle d’Axelle Red, les tics de Lara Fabian, le jeu de jambes de Tina Turner… Par moments, des fulgurances déclenchent de fortes émotions. Imaginez Édith Piaf, à la fin de sa vie, qui vient saluer le public avant que le rideau ne se baisse, en chantant Non, je ne regrette rien ! Heureusement, par petites pirouettes, la facétieuse Véronic finit toujours sur une note positive.

Évidemment, on retrouve les fortes personnalités, comme Véronique Sanson à la voix stroboscopique très prisée des imitateurs, ou Dalida aux roucoulantes intonations. Véronic DiCaire s’attaque aussi aux voix inimitables, comme celle de l’impressionnante Amy Winehouse. Elle en égratigne quelques-unes au passage, comme la reine de France Sarko-Brukonini, mais toujours avec tact et finesse. Douée d’un indéniable talent comique, elle adapte souvent les paroles, comme dans ses télégrammes chantés qui consistent à sonner à la porte des gens pour leur transmettre un message original. Délicieux !

Les tableaux s’enchaînent sans aucun temps mort. Et, pour ne rien gâcher, la performeuse danse divinement. Aucune des bombes américaines n’a de secret pour elle : Cyndie Lauper, Madonna, Britney Spears, Shakira… Elle est tout simplement bluffante. Mais où trouve-t-elle donc toute cette énergie ?

Chanter, danser, faire rire, émouvoir : Véronic DiCaire offre un spectacle de variétés des plus divertissants. Mené tambour battant, où la belle s’en donne à cœur joie. « Sa voix, son regard, son sourire font l’amour à son public », comme elle dit dans une ultime chanson où après avoir imité toutes ces voix des autres, elle donne enfin à entendre la sienne, une voix exceptionnelle. C’est époustouflant, et on en redemande ! Ça tombe bien, elle est en tournée dans toute la France, avant de partir pour la Suisse et la Belgique. 

Léna Martinelli


la Voix des autres, de et avec Véronic DiCaire

www.veronicdicaire.com

http://www.youtube.com/watch?v=wIU9ammInY0

Mise en scène : Josée Fortier

Photo : © D.R.

Le Casino de Paris • 16, rue de Clichy • 75009 Paris

Réservations : 08 926 98 926 (34 cts / min)

Du 7 au 8 et du 14 au 15 octobre 2011 à 20 h 30, les 9 et 16 octobre 2011 à 17 heures

Durée : 2 h 30, dont le musicien Wilfried LeBouthillier en première partie, suivi d’un entracte de 20 minutes

55 € | 45 € | 39 €

Tournée :

  • Le 21 octobre 2011, centre culturel Jacques-Prévert à Villeparisis (93), réservation au 01 64 67 59 60
  • Le 22 octobre 2011, Casino Barrière à Lille (59), réservation au 03 28 14 45 55
  • Le 4 novembre 2011, Ferme du Manet à Montigny-le-Bretonneux (78), réservation au 01 30 12 30 30
  • Le 5 novembre 2011, centre expo Mégacité à Amiens (80), réservation au 03 22 66 09 09
  • Le 6 novembre 2011, Théâtre de Longjumeau (91), réservation au 01 69 09 05 05
  • Le 8 novembre 2011, Zénith de Rouen à Grand-Quevilly (76), réservation au 02 32 91 92 92
  • Le 17 novembre 2011, Théâtre Atrium à Dax (40), réservation au 05 58 90 19 60
  • Le 19 novembre 2011, Théâtre Charles‑Trenet à Chauvigny (86), réservation au 05 49 58 34 78
  • Le 22 novembre 2011, le Liberté à Rennes (35), réservation au 02 99 85 84 84
  • Le 23 novembre 2011, salle la Longère de Beaupuy à Mouilleron-le-Captif (85), réservation au 02 51 09 86 55
  • Le 27 novembre 2011, Élispace à Beauvais (60), réservation au 03 44 10 01 01