Nous ne laisserons pas fermer la Parole errante !

rideau-rouge

Communiqué

Annonce
Les Trois Coups

Retrouvons-nous pour défendre l’avenir de ce lieu, le samedi 7 mai à partir de 13 heures, place Jean‑Jaurès, métro Mairie‑de‑Montreuil, lors d’un grand banquet de la Parole errante.

Il y a une vingtaine d’années, Armand Gatti, poète et dramaturge anarchiste, fondait à Montreuil, au 9 rue François‑Debergue, le centre de création international la Parole errante.

Depuis lors, on ne compte plus les initiatives culturelles, politiques, sociales qui ont bénéficié de ce lieu. Rares sont les espaces en région parisienne qui pratiquent une telle ouverture.

Aujourd’hui, l’actuel propriétaire des locaux, le conseil général de Seine-Saint-Denis a décidé de ne pas reconduire le bail arrivant à son terme le 31 août 2016.

Alerté par cette échéance dès l’été 2015, un collectif d’usagers du lieu, réunis sous le nom « la Parole errante demain ! », a déposé sur la table du conseil général un projet pour l’avenir de ce lieu. Un projet qui s’appuie sur son histoire et la diversité des besoins matériels et existentiels auxquels il a toujours répondu. Un projet fondé sur l’accueil et la solidarité.

Après une quasi-année de silence et d’atermoiement, sans qu’aucune réponse n’ait été donnée, sans qu’aucun projet clair n’ait été formulé publiquement, le conseil général a juste fait savoir son intention de récupérer les clefs du lieu !

Ce mépris des politiques à l’égard de nos besoins, de nos aspirations, de nos lieux, de nos vies, de nos luttes, nous le connaissons tous. Et nous sommes de plus en plus nombreux à le dire dans la rue, sur les lieux de travail, dans et hors des institutions : cela suffit !

Nous voulons interpeller un large public, ainsi que les institutions officielles et les médias sur ce devenir.

L’urgence qui pèse sur la Parole errante concerne plus largement le devenir de nos espaces communs : celui de nos villes, de nos quartiers, de nos manières d’habiter.

C’est pour cela que la Parole errante demain vous invite à sa rencontre lors d’un grand banquet de la Parole errante, le samedi 7 mai à partir de 13 heures, place Jean‑Jaurès, métro Mairie‑de‑Montreuil.

Ne laissons pas fermer la Parole errante !

Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde !

Un site, un projet pour la Parole errante demain et une pétition : laparoledemain.jimdo.com

Les Trois Coups