« Petit boulot pour vieux clown », de Matéï Visniec, Théâtre de l’Étincelle à Avignon

Petit boulot pour vieux clown © D.R.

Les dieux du théâtre étaient absents

Par Franck Lavigne
Les Trois Coups

Il n’est jamais simple d’écrire une critique sur un spectacle qui vous a laissé de marbre. Encore plus lorsque celui-ci est interprété par des acteurs qui, vu leur âge, ont forcément de l’expérience. Et pourtant cette tâche m’incombe en ce qui concerne la pièce de Matéï Visniec : « Petit boulot pour vieux clown », jouée par la compagnie La Tarasque.

Vu l’expérience des acteurs et vu la mienne, je me remets en question : une certaine subtilité de jeu, des effets théâtraux ont dû m’échapper. Le texte noir de l’auteur roumain n’a pas trouvé écho en moi, du fait d’une insensibilité de ma part à ce type de théâtre.

Cependant cet ennui que j’ai ressenti durant une heure, une fois mes premières minutes de découverte passées, n’a pas été inventé. Je n’ai désiré à aucun moment passer tout ce temps à bouger continuellement sur ma chaise. Je suis venu chercher la magie du clown. Je suis venu voir des êtres qui se débattent avec leur humanité. Je suis venu voir des êtres dont les années de galère et de faux espoirs cherchent une ultime issue au crépuscule de leur vie.

Et, malheureusement, je n’ai rien trouvé de cela. Le simple spectateur que je suis n’a pas ressenti de réelle tendresse entre Nicolo, Pepinno et Filippo. Les personnages sont cruels entre eux, mais cette pseudo-cruauté entre vieux clowns rivaux est trop attendue. À plusieurs reprises, elle n’a pas été jouée, mais récitée.

La mise en scène et la direction des acteurs portent également une part de responsabilité dans ce naufrage. Les perruques mal attachées essayent d’être remises en place subrepticement. Faute de réelle énergie clownesque, cette dernière est remplacée par une certaine excitation des comédiens. Cette excitation fatigue le spectateur.

Ni le décor ni la musique ne nous laissent la possibilité d’imaginer le monde magique du cirque, censé être présent de manière sous-jacente. Je n’ai trouvé ni amour, ni tendresse, ni humour. Seul le pathétique était au rendez-vous. La poésie du clown était absente ce soir‑là.

Il me reste à espérer que cette soirée était tout simplement une mauvaise représentation. Les dieux du théâtre n’étaient pas venus nous visiter. Aller voir du spectacle vivant, c’est également prendre ce risque‑là. Je sors du théâtre déçu, mais je me dis que j’aurai au moins entendu le texte de Visniec. 

Franck Lavigne


Petit boulot pour vieux clown, de Matéï Visniec

Cie La Tarasque • 14, place des Études • Avignon

Mise en scène : Claudie Lemonnier

Interprètes : Philippe Glorennec, Claude Jouve, Gérard Bleyra, Robert Fauque

Lumières : Gaël Gaurin

Musique : Nino Rota

Théâtre de l’Étincelle • 14, place des Études • Avignon

Réservations : 04 90 85 43 91

Du 6 au 28 juillet 2007

Relâche le 16 juillet

Durée : 1 h 15

14 € | 10 € | 8 € | 6 €