« Petit théâtre de gestes » et « Morsure », Biennale internationale des arts du cirque Marseille‑Paca

Morsure © Michel Corbière Morsure © Michel Corbière

Délicate autopsie des âmes

Par Léna Martinelli
Les Trois Coups

Suite du reportage à la Biennale internationale des arts du cirque Marseille ‑ Provence-Alpes-Côte d’Azur avec deux coups de cœur : « Petit théâtre de gestes » de la compagnie Bêtes de foire et « Morsure » du Cirque-Théâtre Rasposo.

Parmi la foisonnante programmation – et une portion congrue vue à Marseille en un trop court week-end –, coup de projecteur sur des créations appréciées pour des raisons totalement opposées. Après Aléas #3, gros plan sur Petit théâtre de gestes et Morsure, tous deux au village Chapiteaux, le cœur palpitant de la Biac.

Pas de grandes démonstrations dans ce « tout petit grand cirque » d’à peine onze mètres de diamètre. Pourtant les prouesses ne manquent pas, les numéros de jonglage sont époustouflants, les marionnettes magnifiques malgré leur apparence miteuse. Sous ce petit chapiteau brinquebalant, Elsa De Witte et Laurent Cabrol nous donnent à voir et à vivre une galerie de personnages étranges ou loufoques. Une pépite que ce cirque artisanal‑là, car, dans une veine expressionniste, le couple nous livre un spectacle d’une infinie poésie, où les chiffons à peine défroissés et les objets recyclés constituent un bestiaire hétéroclite.

C’est ingénieux et drôlissime parce que sans délicatesse aucune. Elle, couturière avertie, déchire, rafistole, embobine et exécute sa partition dans un univers de bric et de broc, tandis que lui, jongleur maniaque, tente de maîtriser sa maladresse de branquignol. Même le chien bâtard est hilarant. Deux de tension et pas un poil d’ambition ! Sacrés phénomènes… Dans un ballet effréné, animal mal dressé, homme-orchestre et funambule s’acharnent à nous donner l’illusion d’un spectacle de cirque. Tout peut « foirer », dans une fragilité de chaque instant. Ce théâtre de gestes déglingué relève du merveilleux. Et l’on y croit dur comme fer, car ce que l’on y voit est digne des plus grands.

Tout est soigné

Petit bijou aussi, Morsure a l’aspect brillant du music-hall. Presque clinquant ! Sauf que de l’autre côté du miroir, nous voilà rapidement projetés dans un univers onirique. S’agit-il d’un fantasme ou d’un cauchemar ? Les circassiens et musiciens de la Cie Rasposo agitent, sans ménagement, nos pulsions animales, tandis que leurs équilibres et portés, sur le fil ou à la barre russe, saisissent avec délicatesse des fragments de vie : la rencontre amoureuse, l’attirance, la passion, la trahison, l’abattement et la rage qui éclate. Animée par une révolte intérieure, une femme engage un corps-à-corps féroce et émouvant avec elle-même. Le chapiteau se fait tantôt arène, où des mâles gorgés de testostérone en imposent, tantôt espace intime où les désirs inavouables jouxtent les amertumes ravalées.

Tout est soigné dans ce spectacle, depuis la musique jouée en direct par des musiciens hors pair et l’extraordinaire chanteuse Françoise Pierret, jusqu’aux scènes chorales d’une précision absolue, en passant par les solos de la fildefériste d’exception, Marie Molliens, et de l’acrobate virtuose, Hanno Burger. Grâce féline et puissance domestiquée se marient avec harmonie sur des airs métissés qui nous font aussi voyager dans les époques.

Par la mise en valeur des techniques de cirque, Rasposo fait en effet appel à la sensibilité poétique en alliant les arts (musique, théâtre, chorégraphie). Quel enchantement que ce spectacle nimbé de mélancolie, entre le raffinement du cinéma de Wong Kar-waï et la folie baroque de Fellini ! En plus du remarquable travail dramaturgique et de la qualité esthétique, c’est du cirque contemporain à haut risque : Rasposo ne se contente pas de déjouer les codes du cirque traditionnel, il défie les lois de l’équilibre avec la faculté de faire monter l’adrénaline.

Oui, on est mordu jusqu’à la fin, éclairante et magnifique, formidable métaphore de la vie. Pas étonnant que Marie Molliens, qui signe d’ailleurs également le spectacle comme auteur et metteur en scène, ait reçu le prix des Arts du cirque S.A.C.D. 2014 ! Au demeurant, dans nos colonnes, ce n’est pas le premier opus que l’on apprécie d’eux. Et certainement pas le dernier, car cette si délicate autopsie des âmes nous met du baume au cœur. 

Léna Martinelli


Biennale internationale des arts du cirque

Marseille – Provence-Alpes-Côte d’Azur

Du 22 janvier au 22 février 2015

Site : http://www.biennale-cirque.com/

Informations pour les spectacles ayant lieu au village Chapiteaux, au Creac, à l’Alhambra, à la Gare franche, au Théâtre du Centaure, au Dock des Suds et à la Cartonnerie (friche Belle‑de‑Mai) : 04 91 55 62 41

Petit théâtre de gestes, de Laurent Cabrol et Elsa De Witte

Cie Bêtes de foire

03 85 47 93 72

Site : www.betesdefoire-petittheatredegestes.com

Avec : Laurent Cabrol, Elsa De Witte et Sokha

Construction personnages : Ana Mano, Thierry Grand

Création musicale : Mathias Imbert, Natacha Muet, Piéro Pépin, Éric Walspeck

Création son : Francis Lopez

Création lumière : Hervé Dilé, Fabien Viviani

Village Chapiteaux • esplanade du J4 • promenade Robert‑Laffont • 13002 Marseille

Du 3 au 15 février 2015, les mercredi et jeudi à 18 heures, les mardis à 14 heures, les samedis à 15 h 30, les dimanches à 14 heures

Durée : 1 heure

À partir de 8 ans

Tournée :

  • Du 25 au 27 février 2015 : Saint-André-de-Cubzac (33)
  • Mars 2015 : Au fil du Tarn, scène nationale d’Albi (81)
  • Du 13 au 18 avril 2015 : le Quai à Angers (49)
  • Du 20 au 30 mai 2015 : Scène nationale de Besançon (25)
  • Du 2 au 4 juin 2015 : Scènes du Jura, Salins (39)
  • Du 15 juin au 30 août 2015 : Pilsen et Prague (République tchèque)
  • Du 18 au 25 septembre 2015 : Festival de Charleville-Mézières (08)

Morsure, de Marie Molliens

Cie Rasposo • 36, rue des Orfèvres • 71390 Moroges

03 85 47 93 72

Site : http://www.rasposo.net/

Avec : Marie Molliens, Hanno Burger, Konan Larivière, Pierre Le Gouallec, Martin Soler Gimbernat, Nathalie Halley

Musiciens / création musicale : Benoît Keller, Christian Millanvois, Françoise Pierret

Assistante à la mise en scène : Fanny Molliens

Direction technique, scénographie : Vincent Molliens

Création costumes : Solenne Capmas

Coaching acrobatique : Dariusz Karczewski

Regard chorégraphique : Milan Hérich

Photo : © Michel Corbière

Village Chapiteaux • esplanade du J4 • promenade Robert‑Laffont • 13002 Marseille

Du 22 janvier au 15 février 2015, les jeudi, vendredi et dimanche à 19 heures, les samedis à 21 heures

Durée : 1 h 15

Tournée :

  • Du 11 au 13 mars 2015 : Cirque Jules-Verne / Pôle national de cirque et arts de la rue de Picardie, Amiens (80), réservations au 03 60 01 02 40
  • Du 8 au 11 avril 2015 : Carré magique / Pôle national des arts du cirque en Bretagne, Lannion (22), réservations au 02 96 37 19 20
  • Du 16 au 18 avril 2015 : l’Avant-scène, Cognac (16), réservations au 05 45 82 32 78
  • Du 23 au 29 mai 2015 (relâche le 26) : Théâtre en mai, Dijon (21), réservations au 03 80 30 98 99

Teaser : http://www.rasposo.net/spectacles/morsure,10,videos