Stéphane Kochoyan quitte Jazz à Vienne et rejoint le festival Marseille Jazz des cinq continents

Stéphane Kochoyan

Un nouveau défi pour le pianiste devenu directeur de festivals

Par Jean-François Picaut
Les Trois Coups

Après quatre années passées à la tête du festival Jazz à Vienne, Stéphane Kochoyan prendra à partir du 1er mars prochain la direction artistique du festival Marseille Jazz des cinq continents.

Stéphane Kochoyan est devenu directeur de l’Épic (établissement public à caractère industriel et commercial) Jazz à Vienne en novembre 2011, l’année même de sa création. Pendant quatre ans, il a appliqué la formule qu’il nous avait confiée : « La continuité dans le changement ».

Sous la direction de ce pianiste devenu directeur de festivals, Jazz à Vienne a continué de se développer pleinement et son rayonnement s’est accru. En témoigne la 35e édition qui a permis au festival de dépasser pour la première fois les 200 000 spectateurs. Un résultat qu’il faut sans doute relier à la volonté du directeur de « développer une offre qui fasse qu’on se sente dans une ambiance jazz où qu’on se trouve dans la ville, pour que tout Vienne vive en jazz durant quinze jours et partage une passion [qu’il voudrait] universelle ».

Apprécié pour ses qualités humaines, Stéphane Kochoyan a été un directeur chaleureux, inventif et toujours enthousiaste. Sous son impulsion, Jazz à Vienne est devenu, plus que jamais, le festival de tous les jazz et de toutes les générations. On lui doit aussi le soutien maintenu voire accru aux musiciens régionaux. Et c’est sous sa direction que la saison d’hiver, portée par des coproducteurs ou des partenaires du pôle métropolitain (le Théâtre du Vellein à Villefontaine [Isère]), le musée de Saint-Romain-en‑Gal, le Théâtre municipal de Vienne, etc.), a connu son plein essor.

Thierry Kovacs, président de Jazz à Vienne et de ViennAgglo, proposera lors du conseil d’administration le 4 mars prochain de nommer Samuel Riblier ( actuel directeur général adjoint des services de ViennAgglo, fonction qu’il continuera d’exercer) comme directeur de l’Épic Jazz à Vienne. La même réunion devrait voir confiées à Benjamin Tanguy (actuellement programmateur du Club de minuit et de Scènes de Cybèle, chargé de projets à Jazz à Vienne) la responsabilité et la coordination de l’ensemble du domaine artistique. Ce trentenaire, passionné de jazz, pourra compter sur Jean‑Pierre Vignola, Jean‑Paul Boutellier et Reza Ackbaraly (programmateur du Jazzmix) pour continuer à préparer la programmation.

« Un coup de cœur professionnel et personnel »

C’est un nouveau défi pour Stéphane Kochoyan, ce quinquagénaire passionné de musique, membre de l’Académie du jazz, qui succédera à Bernard Souroque emporté par la maladie le 11 octobre dernier. Il arrive dans une ville qui a marqué l’histoire du jazz et dont de nombreux musiciens sont natifs, à la tête d’un festival, fondé il y a seize ans par Roger Luccioni, et qui a fait une ascension fulgurante sous la direction artistique de Bernard Souroque. Il pourra compter sur l’appui d’une équipe jeune, innovante, ambitieuse et, bien entendu, sur le soutien de la ville de Marseille et de son agglomération.

Stéphane Kochoyan aborde avec confiance cette nouvelle aventure professionnelle à la tête d’un festival membre de l’Europe Jazz Network. Elle lui permettra de retrouver ses racines en Provence. C’est sans doute pourquoi il la présente comme « un coup de cœur à la fois professionnel et personnel ». 

Jean-François Picaut


Jazz à Vienne • 21, rue des Célestes • 38200 Vienne

Tél. +33 (0)4 74 78 87 87

Télécopie +33 (0)4 74 78 87 88

Renseignements : www.jazzavienne.com

Billetterie : billetterie@jazzavienne.com

Marseille Jazz des cinq continents • 15, rue Beauvau • 13001 Marseille

Tél. +33 (0)4 95 09 32 57

Renseignements : www.marseillejazz.com