« Stoïk », de Brian Henninot et Clémence Rouzier, île Piot à Avignon

Stoïk © Dominique Hogard Stoïk © Dominique Hogard

Bienvenue en absurdie

Par Amélie Casasole
Les Trois Coups

La compagnie Les Güms présente « Stoïk », dans le cadre de Languedoc‑Roussillon – Midi‑Pyrénées fait son cirque à Avignon. Un spectacle qui réunit deux êtres que tout oppose, et inversement !

Ils arrivent sur scène et se plantent devant nous, droits comme des piquets. Ils nous fixent sans sourciller, dignes, stoïques. Aucun mot n’est prononcé, il ne se passe absolument rien, mais leur simple présence déclenche déjà les rires.

Il faut dire que nous avons là deux physiques extrêmes. Lui, un bon mètre quatre‑vingt‑dix (si ce n’est plus) ; elle, un petit mètre cinquante (si ce n’est moins).

La maigreur de l’homme, savamment accentuée par un costume trop large pour ses épaules, contraste cruellement avec l’aspect massif de la jeune femme, dont la petite taille est surlignée par une jupe droite lui remontant sous la poitrine. Le ton est donné d’emblée : le ressort comique de ce duo ne reposera pas sur le peu de péripéties qu’ils vont vivre, mais principalement sur la réunion improbable de ces deux physionomies atypiques.

Le burlesque peut surgir alors de façon inattendue et se nicher dans le moindre détail : une mimique, un acte dérobé, un regard subtilement arrêté.

Des questions que personne ne se pose

Dans une économie de gestes remarquable et sans prononcer une parole, ce duo va tenir de bout en bout son spectacle en s’appuyant sur des petits riens du quotidien. Où mettre son sac ? Comment s’asseoir sur une chaise ? À quel moment commencer une partie de ping‑pong ? Comment enfiler les habits de l’autre ? Autant de questions que personne ne se pose, excepté ces deux compères qui trouvent peut‑être là leur point de convergence. Et s’ils n’étaient pas si différents au final et ne pouvaient que se rencontrer ?

On est obligé de penser au M. Hulot de Jacques Tati en voyant ces deux acolytes pince-sans‑rire, qui semblent tout ignorer des contraintes du monde qui les entoure et se retrouvent, de fait, dans des situations cocasses, mises en exergue par leurs physiques aux antipodes l’un de l’autre. Empreints d’une naïveté presque enfantine, ces deux personnages « inadaptés », imperturbables face à l’absurdité des microsituations qu’ils subissent, se révèlent terriblement attachants. Le duo finit par nous entraîner imperceptiblement dans son univers où le ridicule devient poétique, sans jamais cesser de provoquer le rire.

Lauréat Mim’off 2014, prix du Groupe Geste(s) 2014, ces clowns singuliers et irrésistibles sont à découvrir ! 

Amélie Casasole


Stoïk, de Brian Henninot et Clémence Rouzier

Avec : Brian Henninot et Clémence Rouzier

Mise en scène : Johan Lescop

Administration : Le Bureau de la directrice / Raphaël Munoz

Production et tournée : Acolytes / Léonor Bolac

Création lumière : Alyson Vérin

Communication : Juliette Ray

Costumière : Sabrina Marletta

Crédit photo : © Dominique Hogard

Coproducteur : Groupe Geste(s)

Partenaires :

  • L’école de clown le Samovar
  • L’école de cirque de Lyon
  • Les Abattoirs de Riom
  • Les Subsistances
  • Le Lido : centre des arts du cirque de Toulouse
  • La Grainerie : fabrique des arts du cirque
  • Le château de Monthelon
  • Cie Chabatz d’entrar
  • Léva : espace Vent d’autan à Auch
  • I.V.T. (International Visual Theater)

Languedoc‑Roussillon – Midi‑Pyrénées fait son cirque à Avignon • île Piot • 84000 Avignon

Réservations : 04 90 85 15 14

Site du théâtre : http://www.avignon@circa.auch.fr

Jusqu’au 18 juillet 2016 à 15 heures, relâche le 14 juillet

14 € | 10 € | 7 €

Tournée 2016 :

  • 20 juillet (rue) Les Mercredis de la Rue • Ax‑les‑Thermes (09)
  • 21 juillet (rue) Les Jeudis de Perpignan à Perpignan (66)
  • 23 et 24 juillet (rue) festival Les Transes cévenoles à Sumène (30)
  • 28 juillet au 8 août (rue), tournée au Danemark et en Suède
  • 16 août puis du 23 au 24 août (rue) festival itinérant La Déferlante à Pornic (44) / Saint‑Jean‑de‑Monts, Les Sables d’Olonne et Barbâtre (85)
  • 18 août (rue) Éclat(s) de rue à Caen (14)
  • 20 et 21 août (rue) Festival international de Chassepierre à Florenville (Belgique)
  • 10 et 11 septembre (rue) Festival de rue de Ramonville / Arto à Ramonville (31)
  • 14 et 15 septembre (rue) Festival MIM à Sueca (Espagne)

Plus d’infos sur www.lesgums.com