24 heures de la vie d’une femme
Par Trina Mounier
Avec « Suzy Storck », Magali Mougel signe, dans une langue charnelle, acérée, crue, violente, une tragédie magnifique et bouleversante que Simon Delétang monte dans une forme chorale sobre et distanciée. Dans le rôle-titre, Marion Couzinié confère toute sa densité à cette femme silencieuse.

On rit jaune
Par Léna Martinelli
Le collectif L’Avantage du doute est à l’affiche du Théâtre de l’Atelier jusqu’en mai, avec la reprise de « La Légende de Bornéo ». Il lie l’intime et le politique en décortiquant le monde du travail sur le mode burlesque. Hélas, peu convaincant !